https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/06/10/newsbrief-03

×
×

Le gardien de but devenu combattant de l'opposition enterré en Syrie

Des centaines de personnes ont assisté aux funérailles d'un gardien de but syrien devenu combattant de l'opposition dimanche 9 juin après qu'il a succombé à des blessures survenues dans un combat contre les forces du régime, a rapporté l'AFP.

Abdel-Basset al-Sarout, 27 ans, est décédé dimanche après qu'il a été blessé jeudi soir dans des affrontements aux abords de la région assiégée d'Idlib au nord-ouest de la Syrie.

Avant la guerre, Sarout avait été gardien de but pour l'équipe de football de jeunes du pays.

Lorsque les manifestations pacifiques ont éclaté contre le régime en 2011, il est devenu un interprète populaire de chansons de protestations dans sa ville natale Homs.

Mais après une répression brutale par le gouvernement des protestations, il a pris les armes, rejoignant éventuellement le groupe d'opposition Jaish al-Izza, à côté duquel il combattait lorsqu'il a été blessé.

Dimanche, des centaines de supporters ont rejoint le cortège funèbre transportant la dépouille de Sarout vers la mosquée du village de Dana au nord-ouest.

Les activistes syriens et supporters de l'opposition ont submergé les réseaux sociaux avec des éloges pour un homme qu'ils décrivent comme le « gardien de la révolution » ou le « rossignol de la révolution ».

Sarout a fait la vedette dans le documentaire « Retour à Homs », pour lequel le réalisateur syrien Talal Derki a été récompensé au Festival du Film Sundance en 2014.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha