Les frappes du régime se poursuivent au nord-ouest de la Syrie

Les avions du régime syrien ont bombardé jeudi 23 mai plusieurs villes au nord-ouest de la Syrie, tuant cinq civils alors que les troupes et milices combattaient les extrémistes sur le terrain, a rapporté l'AFP.

Le nouveau bombardement d'une région d'Idlib largement contrôlée par les extrémistes survient après les frappes de mardi soir et mercredi qui ont tué 23 civils, dont 12 dans un marché animé.

Dans la province voisine de Hama, les forces du régime se sont battues pour le troisième jour pour repousser une contre-attaque extrémiste autour de la ville de Kafr Nabuda, entraînant la mort de 15 combattants, dont 11 extrémistes, a indiqué l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Les forces du régime syrien ont repris la ville le 8 mai, mais les extrémistes en avaient reconquis la plus grande partie mercredi, a précisé l'Observatoire.

Plus de100 combattants ont été tués dans les combats autour de Kafr Nabuda depuis mardi.

Tahrir al-Sham contrôle une grande partie d'Idlib ainsi que des parcelles dans les provinces d'Alep, Hama et Lattaquié.

La région dominée par les extrémistes est en principe protégée par un accord de zone tampon, mais le régime et la Russie avaient intensifié leurs bombardements ces dernières semaines, saisissant plusieurs villes sur sa rive sud.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)