https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/05/22/newsbrief-02

×
×

Les Pays-Bas arrêtent un commandant extrémiste syrien présumé

La police hollandaise a arrêté mardi 21 mai un demandeur d'asile syrien soupçonné d'avoir commis des crimes de guerre en tant que commandant du Front al-Nosra (FAN), a rapporté l'AFP.

Le FAN constitue maintenant le noyau de Tahrir al-Sham, une alliance extrémiste en Syrie.

L'homme, 47 ans, identifié seulement par son nom de guerre, Abou Khuder, a été détenu à Kapelle au sud-ouest des Pays-Bas, a annoncé un procureur fédéral.

« L'homme est accusé de participer au combat armé en tant que commandant d'un bataillon terroriste du FAN», a indiqué le procureur dans un communiqué.

Il a été détenu « sur des soupçons d'avoir commis des crimes de guerre et des crimes terroristes en Syrie », a indiqué le communiqué, et avait combattu dans un bataillon connu sous le nom de Ghurabaa Mohassan.

Il a vécu aux Pays-Bas depuis 2014 et a été accordé un permis temporaire d'asile, a précisé le communiqué.

La police a perquisitionné la maison du suspect et a récupéré des documents, un ordinateur et un smartphone, a-t-il indiqué, ajoutant qu'il devait comparaître devant la cour vendredi.

Il a été arrêté sur la base d'informations fournies par la police allemande, où six maisons appartenant aux membres suspects du même bataillon ont été perquisitionnées, a-t-il fait savoir.

La police allemande « a fourni des témoignages de témoins contre le suspect », a souligné le procureur hollandais.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire