Les forces irakiennes détruisent le centre des médias de l'EIIS à Hamreen

La force d'élite antiterroriste irakienne a ciblé les résidus de "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) et l'un des centres de presse du groupe dans la région de Hamreen au nord du pays, jeudi 11 avril, a rapporté l'AFP.

Bien que le groupe n'ait plus de territoire, on soupçonnait que les cellules dormantes de l'EIIS se cachaient dans les vastes déserts et dans les montagnes de Hamreen, menaçant d'attaques surprises mortelles contre les postes gouvernementaux à partir de ces bases.

Le porte-parole de l'armée irakienne le général de brigade Yahya Rassul a déclaré que le Premier ministre Adel Abdoul Mahdi avait ordonné au Service de la lutte contre le terrorisme (SLT) "de mener des opérations visant les résidus de l'EIIS et leurs grottes dans les montagnes de Hamreen".

L'opération a été soutenue à la fois par des avions irakiens et des avions de guerre de la coalition internationale, a-t-il indiqué dans un communiqué.

Le porte-parole du SLT, Sabah al-Noaman, a déclaré que l'opération avait duré quatre jours, les troupes étant parachutées ont incendié 15 abris de l'EIIS.

Parmi eux se trouvait un centre utilisé pour produire le magazine de propagande hebdomadaire de l'EIIS, Al-Naba.

"Une équipe spéciale analyse actuellement les ordinateurs et les documents saisis - et nous verrons s’il y a un nouveau numéro, car ils sont généralement publiés le jeudi", a signalé al-Noaman.

La force prévoit des opérations similaires dans d'autres parties de l'Irak.

"La partie importante de cette opération est que cette zone difficile, qui constituait une menace pour le nord de Diyala et le sud de Kirkouk, a été nettoyée", a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)