https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/03/15/newsbrief-01

×
×

Des milliers de personnes fuient la Ghouta alors que l'armée syrienne avance

Un nouveau convoi transportait des aliments désespérément nécessaires dans la Ghouta orientale, jeudi 15 mars, alors que la capture d'une ville clé a rapproché le gouvernement syrien de la reprise de l'enclave d'opposition dévastée à l'extérieur de Damas.

Des milliers de personnes ont fui la Ghouta orientale vers le territoire contrôlé par le gouvernement jeudi, dans la plus grande vague de déplacement depuis que l'assaut du régime sur l'enclave a commencé le 18 février.

Les forces du régime contrôlent maintenant 70% de la zone, a déclaré un organisme de surveillance de guerre, et ont divisé le territoire restant détenu par l'opposition en trois poches de plus en plus étroites.

Après une violente attaque aérienne et terrestre, les forces du régime ont capturé jeudi Hammuriyeh, une ville située dans une zone isolée du sud de la Ghouta.

Selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme, Hammuriyeh est tombé aux mains des forces du régime après le retrait des combattants de l'opposition Faylaq al-Rahman.

L'avance du régime à Hammuriyeh pendant la nuit avait ouvert un couloir à travers la ville dans le territoire contrôlé par le gouvernement.

Des files de femmes et d'enfants se sont enfuis jeudi par ce couloir, transportant des sacs en plastique remplis de vêtements et poussant des poussettes empilées avec des valises et des tapis.

L'Observatoire a indiqué que plus de 12 000 personnes ont fui l'enclave jeudi dans "le plus grand déplacement depuis le début de l'assaut contre la Ghouta".

L'armée russe, qui a soutenu l'offensive dans l'enclave, a déclaré que jusqu'à 13 000 personnes pourraient quitter la Ghouta à la fin de la journée.

Jeudi, un convoi conjoint de vivres pour quelque 26 000 personnes est entré dans Douma, la plus grande ville de la Ghouta et dans une poche séparée contrôlée par l'opposition.

"C'est juste un peu de ce dont ces familles ont besoin", a déclaré le Comité international de la Croix-Rouge, qui assurait la livraison aux côtés du Croissant-Rouge arabe syrien et de l'ONU.

Le président du CICR, Peter Maurer, était présent avec le convoi, la première fois qu'il avait accompagné une telle opération.

L'opération d'aide de jeudi est intervenue après deux jours consécutifs d'évacuations médicales depuis Douma, où des dizaines de civils ont été transportés par autobus pour être soignés à Damas.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha