https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2018/02/20/newsbrief-05

L'Irak condamne une adolescente extrémiste allemande à une peine de six ans de prison

Un tribunal irakien a condamné une adolescente allemande à six ans de prison pour appartenance à "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) et pour son entrée illégale dans le pays, a rapporté l'AFP lundi 19 février.

Selon une source judiciaire, la jeune fille, âgée de 17 ans, a été condamnée dimanche à cinq ans pour appartenance à l'EIIS et à un an de prison pour avoir traversé illégalement la frontière irakienne.

Le 21 janvier, une Allemande d'origine marocaine a été condamnée à mort pour avoir «fourni un soutien logistique et aidé le groupe terroriste à commettre des crimes».

Selon les médias allemands, la condamnée, Lamia K., avait quitté Mannheim en août 2014. Elle a été arrêtée par les forces irakiennes lors des dernières étapes de la bataille de Mossoul, dans le nord du pays.

Au moins deux autres femmes allemandes sont détenues dans les prisons irakiennes, y compris l'adolescente Linda W., qui avait disparu de chez elle l'été de 2016, peu après sa conversion en Islam.

La fille originaire de Pulsnitz en Saxe, a déclaré lors d'une rencontre avec des journalistes allemands à Bagdad l'été dernier, qu'elle voulait retourner dans sa famille et qu'elle a regretté ses actes.

Dans une affaire séparée, une extrémiste française présumée, qui avait été condamnée à sept mois de prison pour entrée illégale en Irak, a été libérée et déportée lundi vu le temps qu'elle a passé en prison.

Melina Bougedir, 27 ans, a été arrêtée l'été dernier à Mossoul avec ses quatre enfants, dont trois ont été rapatriés en France.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire