La Turquie met en garde la Syrie contre les violations de la trêve

La Turquie a averti, mercredi 4 janvier, que les pourparlers de paix syriens prévus co-parrainés par la Russie étaient menacés, demandant au régime syrien d'arrêter les violations d'un cessez-le-feu , a reporté l'AFP.

Le ministre des affaires étrangères Mevlut Cavusoglu a déclaré que si la trêve était respectée, les pourparlers de paix commenceront le 23 janvier dans la capitale du Kazakhstan, Astana.

"Si nous n'arrêtons pas les violations croissantes, le processus d'Astana pourrait échouer", a déclaré Cavusoglu à l'agence de presse Anadolu.

"Quand on regarde qui commet ces violations, c'est le Hezbollah et les milices alliées au régime, a-t-il ajouté.

L'accord a marqué le début d'un cessez-le-feu fin décembre et les "forces principales de l'opposition armée" ont signé un document exprimant une volonté d'entamer des pourparlers de paix.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500