La Turquie ferme temporairement la frontière avec la Syrie

La Turquie a clôturé lundi 14 novembre un poste frontalier avec la Syrie dans la province de Kilis après de violents affrontements dans la ville syrienne d'Azaz, a rapporté l'AFP.

Le poste frontalier reste ouvert uniquement pour les ambulances, a déclaré un responsable local.

Les médias turcs ont déclaré que la fermeture du passage frontalier Oncupinar, qui fait face à Bab al-Salama à l'intérieur de la Syrie, était une mesure de sécurité "temporaire" après les affrontements sur le sol syrien.

Azaz est l'un des nombreux villages et villes syriens pris par les combattants de l'opposition depuis qu'une offensive visant l'EIIL soutenue par la Turquie a commencé le 24 août.

Le gouverneur de Kilis, Ismail Catakli, a déclaré que la frontière est fermée à l'aide humanitaire et au trafic commercial "en raison de l'évolution de l'autre côté de la frontière", a rapporté l'agence de presse Dogan.

Il n'était pas clair quand le passage de la frontière rouvrirait.

Numan Kurtulmus, vice-Premier ministre turc, a déclaré que les combattants de l'opposition syrienne avaient avancé "plus près d'al-Bab", une ville détenue par l'EIIL, ajoutant que la Turquie a repris son soutien aérien pour aider les forces de l'opposition.

Dimanche, l'opposition syrienne et les forces turques se trouvaient à seulement deux kilomètres d'al-Bab, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)