La "vraie libération" a commencé quand les forces irakiennes entrent Mossoul

Les forces irakiennes se sont battues pour entrer à Mossoul détenue par les extrémistes mardi 1 novembre lorsqu'un haut commandant a déclaré que « la vraie libération » de la ville de « l'Etat islamique en Irak et au Levant » (EIIL) a commencé.

Seulement plus de deux semaines d'offensive massive pour reprendre Mossoul --- le dernier bastion majeur de l'EIIL en Irak -- l'armée a déclaré que ses forces ont réussi à avancer à l'intérieur des limites de la ville.

Les soldats sont « entrés dans la zone de Joudaidat Al-Moufti, sur la rive gauche de la ville de Mossoul », a indiqué le commandant des opérations conjointes dans un communiqué.

Mossoul est divisée par la rivière Le Tigre, la moitié est de la ville est connue par la rive gauche. Joudaidat al-Moufti est sur le côté sud-est de la ville.

Les forces d'élite irakiennes ont également capturé le village clé de Gogjali et pris le contrôle d'un immeuble de la station de télévision sur la limite est de la ville.

Des combattants du service de lutte anti-terroriste (CTS) sont entrés dans la zone dans des combats féroces sur le front est ces deux derniers jours.

« Maintenant est le début de la vraie libération de la ville de Mossoul », a souligné le général d'état-major Taleb Sheghati al-Kenani, commandant du CTS, à la télévision publique Iraqiya depuis Gogjali.

Alors que les forces irakiennes avancent vers Mossoul, le premier ministre irakien Haider al-Abadi a mis en garde les combattants extrémistes qu'ils n'auront nulle part où fuir.

« Nous sommes proches d'encercler [l'EIIL] de tous les côtés », a-t-il signalé sur la télévision publique lundi.

« Ils n'ont aucune sortie, ils n'ont pas de place pour prendre la fuite, ils peuvent seulement se rendre --- ils peuvent soit se rendre soit mourir », a déclaré al-Abadi.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)