Un activiste syrien anti-EIIL grièvement blessé dans une attaque en Turquie

Des hommes armés ont tiré le feu et grièvement blessé un activiste et journaliste syrien très connu vivant au sud de la Turquie, a fait savoir l'AFP lundi 13 juin.

Ahmad Abdel Qader, 33 ans, a reçu plusieurs balles tirées par deux personnes sur une moto tard dimanche alors qu'il se trouvait dans une voiture dans la ville de Sanliourfa au sud de la Turquie, a rapporté l'agence de presse Turque Dogan.

Il a été admis au bloc opératoire dans un hôpital de la ville.

Abdel Qader appartenait à un collectif de médias connu sous Eye on the Homeland (Un œil sur la patrie) à Sanliourfa et s'opposait fermement à « l'Etat Islamique en Irak et au Levant » (EIIL).

L'organe de média lié à l'EIIL, Amaq News Agency, a rapporté que des « combattants » de l'EIIL sont derrière l'attaque à Sanliourfa, sans donner plus de détails.

Eye on the Homeland a dit dans un communiqué qu'Abdel Qader a survécu a une « tentative d'assassinat » après que des hommes non-identifiés ont tirés sur lui à trois reprises avant de prendre la fuite.

« Il est maintenant sorti du bloc opératoire et son état est stable », ajoute-t-il.

Son frère Ibrahim, l'ancien directeur général du collectif Eye on the Homeland, et un autre homme, Fares Hamadi, ont été trouvés décapités en octobre 2015 dans une maison à Sanliourfa, dans une attaque revendiquée par l'EIIL.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)