Sécurité

Les FDS capturent des éléments de l'EIIS et des cellules dans des raids à Deir Ezzor

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Un détenu arrêté par les Forces démocratiques syriennes à Deir Ezzor est vu ici avec des armes retrouvées en sa possession et des documents confirmant son affiliation à l'EIIS. [Photo fournie par Deir Ezzor Media Center]

Ces derniers jours, les Forces démocratiques syriennes (FDS), avec le soutien terrestre et aérien de la coalition internationale, ont mené plusieurs opérations ciblées contre des éléments et des cellules de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Au cours des raids, les forces de sécurité ont arrêté 30 extrémistes, parmi lesquels ceux qui avaient mené des attaques et en planifiaient d'autres, a déclaré l'officier des FDS Farhad Khoja.

Les opérations de sécurité préventive ont été menées à Dhiban dans la zone rurale à l'est de Deir Ezzor, à al-Sour dans la zone rurale du nord de Deir Ezzor et dans les villes du sud d'al-Hasakeh d'al-Dashisha et d'al-Madina, a-t-il dit à Diyaruna.

Des armes, des munitions et des matériaux explosifs ont été trouvés en la possession des personnes arrêtées, a-t-il indiqué, ainsi que divers documents.

image

Des membres des Forces démocratiques syriennes mènent un raid à Deir Ezzor à la recherche d'éléments de l'EIIS. [Photo fournie par les Forces démocratiques syriennes]

« Ceux-ci ont confirmé leur implication dans des assassinats, dans la mise en place d'engins explosifs improvisés (EEI) et dans la planification de nouvelles attaques », a-t-il noté.

Depuis que l'EIIS a été évincé du territoire qu'il contrôlait autrefois, les éléments et les cellules dormantes du groupe ont cherché à maintenir la tension entre les civils et à fomenter des tensions entre la population locale et les FDS, a fait savoir Khoja.

« Mais les civils de la région sont au courant de cette stratégie », a-t-il dit, « et ont été prêts à fournir des informations sur toute question suspecte aux FDS ».

Les informations qu'ils ont fournies ont permis aux forces de sécurité de mener les récentes opérations, a-t-il déclaré.

Un autre raid effectué il y a quelques jours dans la région d'al-Susah, dans l'est de la campagne rurale de Deir Ezzor, a conduit à l'arrestation d'un certain nombre d'extrémistes irakiens et syriens, a ajouté Khoja.

Les FDS mettent actuellement en place des points de contrôle de sécurité pour les aider à détecter toute menace de sécurité et à vérifier les documents d'identité, en mettant l'accent sur les motos.

Ces véhicules sont devenus le moyen de transport préféré des éléments restants de l'EIIS dans les régions d'al-Hasakeh et Deir Ezzor, a déclaré Khoja.

Avez-vous le sentiment que votre communauté locale rejette les organisations terroristes ?
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500