Sécurité

Les motos de l'EIIS sous contrôle dans une campagne des FDS  

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Des membres des FDS vérifient les pièces d'identité des motocyclistes à un poste de contrôle de sécurité dans la province de Deir Ezzor. [Photo fournie par Œil de l'Euphrate]  

Les motocyclistes de la province syrienne de Deir Ezzor font l'objet d'une surveillance accrue alors que les Forces démocratiques syriennes (FDS) mettent en œuvre des mesures plus strictes pour surveiller ces véhicules et contrôler leurs déplacements, a déclaré un activiste local.

Les FDS ont mis en œuvre de nouvelles mesures de sécurité après avoir déterminé que les éléments et les cellules dormantes de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) profitaient de la prolifération des motos pour se déplacer.

Des éléments de l'EIIS utilisent des motos pour commettre des assassinats, planter des engins explosifs improvisés (EEI) et compromettre la sécurité dans la province orientale, a déclaré à Diyaruna le militant social et médiatique Ammar Saleh.

Les motos sont largement utilisées dans la région, car elles sont abordables à l'achat et à l'utilisation et n'utilisent pas beaucoup d'essence, dont le prix a augmenté au cours de la période récente, a expliqué Saleh.

image

Un motocycliste passe par un point de contrôle des FDS dans la région rurale de l'est de Deir Ezzor. [Photo fournie par Œil de l'Euphrate]  

Les éléments de l'EIIS ont profité de cette situation et du manque général de contrôle pour conduire sans être détectés et commettre des crimes et des attaques, a-t-il indiqué, notant que les FDS avaient réglementé le trafic de motos en réponse.

Dans le cadre de leur campagne, les FDS ont demandé à tous les propriétaires de motos d'enregistrer leurs véhicules auprès des autorités, afin de faciliter l'identification des motos non immatriculées, a déclaré Saleh.

De plus, a-t-il dit, les FDS ont imposé un couvre-feu sur les motos dans certaines villes et villages à partir de 18 heures jusqu'à 6 heures du matin le lendemain.

Les forces de sécurité appliquent progressivement ce couvre-feu, a-t-il signalé, plus récemment dans la ville d'al-Baghouz, et appliquent très strictement le couvre-feu et d'autres mesures de sécurité.

Ils ont mis en place des dizaines de points de contrôle et de barrages routiers pour surveiller le mouvement des motos, et ont confisqué tous ceux dont les propriétaires ne les ont pas enregistrés, a noté Saleh.

Il y a eu récemment un nombre important de vols de motocyclettes, a-t-il dit, et il a été déterminé que des éléments de l'EIIS les volent pour les utiliser afin de commettre des assassinats et d'autres crimes.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500