NOUVELLES D’IRAK
Terrorisme

La Turquie arrête un membre de l'EIIS, selon un ministre

AFP

image

Des membres de la police spéciale turque participent à une perquisition à domicile pour arrêter des éléments présumés de l'EIIS à Adana, le 10 novembre 2017. [Stringer / Dogan News Agency / AFP]

La Turquie a capturé un membre de haut rang de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) responsable des opérations sur son territoire, a annoncé le ministre de l'Intérieur mardi 1er septembre.

Le groupe extrémiste a revendiqué la responsabilité d'une série d'attaques meurtrières en Turquie, y compris une attaque contre une discothèque haut de gamme d'Istanbul pendant les festivités du Nouvel An à quelques minutes de 2017, qui a fait 39 morts, dont des touristes.

« Le soi-disant émir turc (commandant) de l'EIIS a été capturé et détenu », a tweeté le ministre de l'Intérieur Suleyman Soylu, louant la police turque.

S'adressant aux journalistes plus tard, Soylu a identifié le suspect comme étant Mahmut Ozden, ajoutant qu'il avait été capturé après l'arrestation le 18 août d'un autre membre de l'EIIS qui aurait planifié une attaque à Istanbul.

Le suspect a reçu des ordres de la Syrie et de l'Irak et a également été invité à organiser des manifestations à petite échelle en Turquie, a déclaré Soylu dans des remarques télévisées.

Le ministre a indiqué que la police avait également découvert des plans pour plusieurs attaques de l'EIIS, y compris un complot d'enlèvement.

« Une opération est en cours » pour localiser d'autres suspects, a-t-il dit.

La Turquie a intensifié sa campagne contre l'EIIS dans son pays et à l'étranger et a permis à son territoire d'être utilisé comme point de départ pour les raids d'une coalition internationale dirigée par les États-Unis luttant contre les extrémistes en Syrie.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500