Sécurité

Arrestation de sept éléments de l’EIIS par les forces irakiennes dans Ninive

Khalid al-Taie

image

Le 31 juillet, les forces de l’antiterrorisme irakien ont arrêté un membre restant de l’EIIS dans le cadre d’une opération de sécurité à Mossoul. [Photo fournie par les services antiterroristes irakiens]

Lundi 3 août, les forces irakiennes ont arrêté sept membres de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) dans la province de Ninive, a indiqué le ministère de l’Intérieur.

Des unités des renseignements et du contre-terrorisme « ont arrêté six éléments de l’EIIS dans différentes régions de la province de Ninive, qui étaient recherchés dans le cadre de la législation irakienne contre le terrorisme », a ajouté le ministère dans un communiqué.

Deux de ces hommes opéraient dans le cadre de la « Brigade Al-Sarem al-Battar » en utilisant les pseudonymes d’Ahmed et Hussein ; « Abou Obeida » travaillait dans les « camps militaires généraux » de l’EIIS et « Abou Tabarak » combattait avec « l’unité Aïn Jalout ».

Un autre élément arrêté qui se faisait appeler Mahmoud travaillait avec le « Camp Marouan » et « Abou Salah » était membre de la « Wilayat de Ninive » de l’EIIS.

image

Les forces irakiennes lancent le 16 avril une opération contre un repaire de l’EIIS dans le sud de la province de Ninive. [Photo fournie par la police de Ninive]

Tous les six ont reconnu avoir participé à des attaques contre les forces de sécurité et contre des citoyens lorsque l’EIIS contrôlait Ninive, a précisé ce communiqué.

Lundi également, la police de Ninive et les services de renseignement ont arrêté un élément de l’EIIS dans la région d’al-Obour, dans l’ouest de Mossoul, a indiqué le général de brigade Laith Khalil al-Hamdani, chef de la police de Ninive.

Ce militant était chargé de transporter du matériel et des fournitures dans les camps de l’EIIS lorsque le groupe contrôlait la région, a-t-il ajouté.

Opérations de qualité

Ces récentes arrestations sont le résultat des efforts conjoints des forces de sécurité et des équipes des renseignements dans la traque des anciens combattants de l’EIIS, a expliqué Binyan al-Jarba, membre de la commission pour la sécurité du conseil provincial de Ninive.

De telles opérations de qualité nécessitent de collecter des renseignements précis et de conduire des enquêtes approfondies pour découvrir les repaires des terroristes, dans des zones fortement peuplées ou éloignées, a-t-il expliqué à Diyaruna.

Les compétences renforcées des forces irakiennes et leurs efforts pour construire des relations de confiance avec la population locale « sont parmi les principaux facteurs qui expliquent le succès de ces opérations pour débusquer les derniers éléments de l’EIIS », a-t-il poursuivi.

Lors des réunions régulières entre le conseil provincial de Ninive et les responsables de la sécurité, les participants se concentrent toujours sur l’importance qu’il y a à encourager les citoyens à signaler les terroristes et à renforcer la sécurité par une technologie avancée, a-t-il indiqué.

Al-Jarba a souligné que la sécurité à la frontière avec la Syrie restait le principal sujet de discussion lors de ces réunions.

« Nous rappelons toujours que fortifier la frontière et maintenir le contrôle des zones frontalières est absolument nécessaire pour veiller à ce que les terroristes ne soient pas en mesure de se réimplanter », a-t-il ajouté.

« Les frontières sont plus sûres aujourd’hui, et des mesures plus strictes sont en place », a-t-il expliqué, « en particulier dans les zones frontalières du district de Sinjar et à Rabia, qui avaient connu par le passé de nombreuses tentatives d’infiltration par des passages et des itinéraires secrets. »

Les forces de sécurité et des renseignements ont arrêté dimanche un groupe de familles de combattants de l’EIIS qui tenaient de s’infiltrer à partir du territoire syrien dans des villages irakiens situés dans la localité de Rabia, dans l’ouest de Ninive.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)