Terrorisme

Tahrir al-Sham affronte des rivaux extrémistes

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Un combattant de Tahrir al-Sham participe à un raid contre une maison dans la campagne d’Alep, à la recherche d’éléments de groupes extrémistes opposés. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

Une forte tension règne dans la province occidentale d’Alep, près de la frontière avec Idlib, suite aux affrontements entre Tahrir al-Sham et des éléments extrémistes qui se battent sous la bannière du commandement des opérations de Fathbatu (Tenir bon), a rapporté un militant.

Ces combats, qui ont fait des victimes des deux côtés, ont également causé la mort d’au moins deux civils et en ont blessé d’autres, car ils se sont déroulés dans une zone densément peuplée où se trouve plusieurs camps de déplacés.

La tension reste élevée dans certaines parties de la province d’Idlib et des zones rurales d’Alep et d’Hama suite aux affrontements, a déclaré à Diyaruna le militant d’Idlib Haisam al-Idlibi.

La dernière vague de violence a débuté samedi 25 juillet, lorsqu’un poste de contrôle de Tahrir al-Sham à l’entrée de la ville d’al-Atareb, dans l’ouest d’Alep, a subi une attaque qui a tué deux éléments qui occupaient ce poste, a-t-il déclaré.

image

Un véhicule militaire appartenant à Tahrir al-Sham dans la campagne de l’ouest d’Hama, où la tension est élevée après des combats entre l’alliance extrémiste et des groupes rivaux. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

Cela a conduit à un large déploiement de militants extrémistes, a-t-il ajouté, en particulier ceux appartenant au commandement des opérations de Fathbatu récemment formé.

Fathbatu comprend cinq groupes de la ligne dure : Hurras al-Din, Ansar al-Islam, Ansar al-Din, Tansiqiyat al-Jihad et Liwa al-Muqatilin al-Ansar. Il a été créé à la demande d'Hurras al-Din, considéré comme la branche d’al-Qaïda en Syrie.

Tahrir al-Sham a répondu à cette attaque en lançant un raid contre la ville de Talaada à Idlib dans la même zone, et en menant de féroces combats contre Hurras al-Din, et les deux factions dirigées par Abou Yahya al-Jazairi et par Qutaiba al-Barsha en particulier.

Un élément d’Hurras al-Din a été tué dans ces combats et un autre a été blessé, tandis que deux civils ont été tués dans les tirs croisés, a fait savoir al-Idlibi.

Talaada est entourée de plusieurs camps de déplacés, a-t-il indiqué, notant que certaines tentes des camps d’al-Deir et de Cheikh Moustafa avaient été touchées pendant les affrontements.

Il y a déjà eu des tensions et des affrontements entre Tahrir al-Sham et les extrémistes rivaux d’Hurras al-Din et d’autres groupes, qui ont souvent abouti à la prise de contrôle des positions rivales par Tahrir al-Sham, a déclaré al-Idlibi.

Les combats entre factions extrémistes rivales ont pour toile de fond les agressions quotidiennes des forces du régime syrien et des milices alliées, a-t-il indiqué, notant l’existence de bombardements réguliers de certaines parties d’Alep, d’Idlib et d’Hama.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)