Sécurité

Une rare attaque à la roquette de jour frappe Bagdad lors de la visite du ministre iranien des affaires étrangères

AFP

image

Une vue générale montre l'ambassade américaine de l'autre côté du Tigre à Bagdad le 3 janvier. [Ahmad al-Rubaye / AFP]

Une rare attaque à la roquette de jour a frappé la zone verte de Bagdad dimanche 19 juillet, alors que le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, rencontrait de hauts responsables irakiens.

Au moins deux roquettes se sont abattues à l'extérieur de l'ambassade américaine dans la zone de haute sécurité, ont indiqué des sources sécuritaires.

Des diplomates basés dans le quartier ont déclaré avoir entendu des sirènes retentir pendant environ une heure après l'attaque.

Le système de défense anti-roquettes C-RAMde l'ambassade n'a pas été déclenché, peut-être parce que la trajectoire des missiles signifiait qu'ils ne frapperaient pas à l'intérieur du complexe.

Trois dizaines d'attaques à la roquette ont visé des installations militaires et diplomatiques américaines depuis octobre, mais généralement dans l'obscurité.

Cette fois, l'attaque a eu lieu dans la chaleur torride de l'après-midi alors que le haut diplomate iranien a tenu des réunions consécutives avec de hauts responsables irakiens à proximité.

Le gouvernement irakien lutte-t-il efficacement contre le terrorisme ?
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)