Économie

Relance du silo de Sinjar pour stimuler l'agriculture de Ninive, selon des responsables

Par Alaa Hussein à Bagdad

image

Cérémonie de relance du silo de Sinjar, à laquelle a assisté le 19 juin un grand nombre de représentants du gouvernement irakien. [Photo tirée de la page Facebook du maire de Sinjar]

Près de six ans après sa destruction par "l'État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), le silo de Sinjar a été réactivé par le ministère irakien du Commerce le 19 juin.

Le silo, l'un des plus grands de la province de Ninive pour le stockage et la commercialisation des céréales, dessert de vastes zones de terres agricoles dans les parties occidentales de la province.

Qassem Hammoud Mansour, directeur général du département du commerce alimentaire du ministère du Commerce, a déclaré que la réhabilitation du silo de Sinjar stimulerait le secteur agricole de la région et contribuerait à améliorer les campagnes de commercialisation de diverses céréales produites dans la province.

'Sinjar sur le chemin de la stabilisation'

Le ministère du Commerce a 10 projets de restauration à Sinjar, y compris le silo. D'autres projets consistent à reconstruire un dispensaire, un complexe de purification de l'eau, une centrale électrique et les écoles de la ville.

Le montant total alloué aux opérations de réaménagement de la ville est de 443 millions de dinars irakiens (370 000 dollars), dont 98 millions de dinars (82 000 dollars) ont été dépensés jusqu'à présent pour le silo de Sinjar.

Mansour a déclaré à Diyaruna que le silo servirait les terres agricoles où poussent des cultures stratégiques dans le nord de la plaine de Sinjar en Irak, ainsi que ses environs, fournissant aux propriétaires d'entreprises des débouchés commerciaux à proximité pour faciliter la promotion des produits.

Il a salué les efforts des services de sécurité irakiens et d'autres agences gouvernementales pour avoir sécurisé la région.

Ces agences continuent de soutenir le processus de reconstruction en améliorant la sécurité et les investissements, ce qui a un impact positif sur la situation économique et sociale globale de la province, a-t-il affirmé.

Abdoul Wahab Ibrahim, un responsable du ministère du Commerce de Ninive, a déclaré pour sa part à Diyaruna que les projets de reconstruction étaient destinés à restaurer la stabilité à Sinjar et à encourager les personnes déplacées à l'intérieur du pays (PDI) à retourner dans leurs villes et villages.

Le silo de Sinjar vibre après six ans

Le silo de Sinjar a repris ses activités à une capacité de 50 000 tonnes et a l'intention de revenir à sa pleine capacité d'exploitation de 80 000 tonnes, a déclaré à Diyaruna Talib Abbas Hassan, un responsable du département du commerce des céréales au ministère du Commerce.

Comme Mansour, Hassan a noté les signes de l'impact positif de la relance sur le secteur agricole à l'ouest de Ninive. L'effet est particulièrement visible sur l'agriculture de Sinjar, car elle a fourni des quantités substantielles de nourriture à toute la province ces dernières années.

Le silo sera prêt à recevoir de nouvelles récoltes au début de la saison des récoltes, a déclaré Ibrahim.

Les agriculteurs locaux seront autorisés à transporter leurs récoltes à Sinjar, ce qui, pour la première fois en six ans, leur évitera de se déplacer vers le silo à grains le plus éloigné de Tal Afar.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)