Économie

Soutien des forces irakiennes aux efforts de reconstruction

Khalid al-Taie

image

Des unités du génie militaires travaillent le 29 juin à la remise en état du pont flottant d’al-Qayyarah, dans le sud de Mossoul. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Des unités du génie militaire irakien sont engagées dans les efforts de reconstruction des villes et des bourgades affectées par la guerre contre « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Ces unités ont terminé des projets de remise en état des routes et des ponts dans la province de Ninive, a expliqué le major général Tahseen al-Khafaji, porte-parole du commandement des opérations conjointes, à Diyaruna.

Toutes les branches des forces de sécurité ont le devoir de base de protéger les citoyens et leurs biens contre les dangers et les menaces, a-t-il ajouté.

De plus, « nos forces ont d’autres responsabilités, notamment le soutien aux secteurs civils dans leurs efforts pour rétablir les services publics dans les provinces libérées, l’allègement de la charge pesant sur le peuple, et la consolidation de la stabilité », a-t-il poursuivi.

image

Le 20 mai, des soldats irakiens ratissent des villages de la province de Diyala à la recherche de cellules de l’EIIS. [Photo fournie par la 5e division d’infanterie de l’armée de terre irakienne]

« Par le biais de nos unités du génie militaire, nous avons pris part aux campagnes de reconstruction des infrastructures détruites », a indiqué al-Khafaji, soulignant que ces unités avaient réparé et rétabli de nombreux projets de services, en particulier dans la province de Ninive.

Le projet le plus récent a été la remise en service du pont flottant d’al-Qayyarah au sud de Mossoul, une liaison vitale qui permettra de soulager le trafic, a-t-il ajouté.

De plus, des liaisons routières importantes qui relient Ninive à d’autres provinces ont été remises en état et rouvertes, notamment les routes de Ninive à Kirkouk et de Ninive à Erbil, ainsi que d’autres liaisons secondaires.

« Nous coordonnons nos efforts avec des entreprises des secteurs public et privé pour reconstruire d’autres projets, dont des écoles et des cliniques », a précisé al-Khafaji, ajoutant que des efforts sont également en cours pour débarrasser les quartiers résidentiels des résidus militaires.

Efforts sanitaires et sécuritaires

« Nous avons terminé les préparatifs visant à répondre à une quelconque situation d’urgence », a indiqué al-Khafaji, soulignant que les forces irakiennes aident les travailleurs sanitaires à lutter contre la pandémie de nouveau coronavirus (COVID-19) en apportant des fournitures médicales et en assurant le transport des patients.

« Nous nous efforçons également d’apporter une aide alimentaire et de fournir de l’eau potable aux familles des zones défavorisées et dans les camps de déplacés », a-t-il ajouté.

Par ailleurs, les opérations militaires contre les derniers éléments de l’EIIS « s’intensifient et nous continuons de pilonner leurs repaires et de les traquer grâce à nos efforts de renseignement », a indiqué al-Khafaji.

Ces derniers jours, les forces de sécurité, appuyées par les appareils de la coalition internationale, ont neutralisé un grand nombre de résidus de l'EIIS et en ont arrêté d'autres dans les monts Atshana et de Qara Jogh dans le district de Makhmour, ainsi que dans plusieurs villages de Diyala.

De nouvelles opérations concentrées sur les régions situées à l’ouest de Ninive seront lancées prochainement, a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)