Politique

Affrontement à Daraa entre le régime et une milice soutenue par la Russie

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Des miliciens du 5e corps, soutenu par la Russie, dans la province méridionale de Daraa, où la milice a pris le contrôle de plusieurs positions du régime syrien. [Photo fournie par la Ligue libre d'Horan]

Des affrontements entre une milice soutenue par la Russie et les forces du régime syrien dans la province méridionale de Daraa ont fait neuf morts, a rapporté un militant local.

De violents combats entre les deux camps se sont soldés par la capture par la milice soutenue par la Russie de plusieurs postes de contrôle et villes après qu'elle en ait chassé les troupes du régime, a déclaré à Diyaruna le militant de Daraa Jumaa al-Masalmeh.

Neuf combattants ont été tués et de nombreux autres ont été blessés lors des combats entre le 5e corps d'armée soutenu par la Russie et les forces du régime syrien stationnées dans certaines zones de Daraa, a indiqué al-Masalmeh.

La tension est monté d'un cran après qu'un membre du 5e corps d'armée ait été tué par balle chez lui dans la ville de Nahtah, a-t-il poursuivi.

image

Ce point de contrôle du régime syrien à Saïda, ville rurale de Daraa, a été pris par des éléments du 5e corps d'armée soutenu par la Russie. [Photo fournie par le Forum de la révolution syrienne/Twitter]

image

Ahmed al-Awda, commandant du 5e corps soutenu par la Russie, annonce la formation d'un nouveau groupe militaire dans les régions d'Horan et de Daraa. [Photo fournie par la Ligue libre d'Horan]

Deux autres membres du 5e corps d'armée ont ensuite été tués à Mahajjeh, dans le nord-est rural de la région de Daraa, à un poste de contrôle tenu par les forces du régime syrien, a-t-il déclaré.

La situation s'est encore aggravée lorsque les combattants du 5e corps ont attaqué plusieurs positions du régime où de violents affrontements ont éclaté, laissant des combattants morts ou blessés, a déclaré al-Masalmeh.

Après cela, a-t-il ajouté, les forces du régime syrien se sont retirées de leurs positions dans les villes de Saïda et Kahil.

Les forces du régime ont subi le plus grand nombre de pertes avec sept morts, dont un officier et dix blessés, a-t-il déclaré.

Ces affrontements ont causé des tensions dans d'autres parties de la province, a-t-il indiqué, un poste de contrôle de la branche des services de renseignement de l'armée de l'air syrienne ayant été attaqué dans la ville d'Aïn Thakar, dans la campagne occidentale de Daraa.

Al-Masalmeh a souligné que le 5e corps soutenu par la Russie comprend d'anciens éléments de l'Armée syrienne libre (ASL), qui fait partie de l'opposition.

Il y a quelques jours, lors des funérailles des éléments du 5e corps d'armée tués dans un récent attentat à la bombe contre un bus, le leader du 5e corps, Ahmed al-Awda, a annoncé qu'il était en train de former un nouveau groupe militaire dans la région de Daraa.

Al-Awda a fait savoir que ce nouveau groupe comprendrait tous les groupes armés dans les régions de Daraa et Horan, ce qui, selon al-Masalameh, suggère que « les Russes veulent prendre le contrôle total de la région et y affaiblir l'influence du régime ».

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)