Technologie

Un jeu de réalité virtuelle explore les reliques de Mossoul et donne un message de paix

Alaa Hussain à Bagdad

image

Capture d’écran d’un jeu de réalité virtuelle (RV) sur Mossoul montrant les murs entourant la ville assyrienne de Nimrod.

Une équipe de jeunes concepteurs de la province de Ninive, dans le nord de l’Irak, a conçu un jeu de réalité virtuelle (RV) centré sur les ruines et les anciens artefacts de Mossoul.

Ce jeu présente les anciennes reliques de Mossoul plusieurs années après qu’elles ont été détruites par « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Grâce à la réalité virtuelle, les joueurs pourront satisfaire leur curiosité en explorant les monuments détruits par l’EIIS en 2015 et 2016. Ils pourront ainsi visiter la cité assyrienne de Nimrod, franchir la porte de Nergal et admirer les taureaux ailés qui la flanquent.

Ce jeu a également permis de restaurer les quartiers de la Vieille Ville détruits lors des combats pour la libération, permettant ainsi de visiter les vieilles maisons avec leur architecture mossouliote traditionnelle et de parcourir leurs pièces et leurs cours.

image

Capture d’écran d’un jeu de réalité virtuelle (RV) sur Mossoul en cours de développement montrant les statues de taureaux ailés de la porte de Nergal.

Un jeu en 3D sur Mossoul

Moyasser Nasseer, coordinateur de ce projet, a expliqué à Diyaruna que la conception de ce jeu intégrait des mystères centrés sur les cultures assyrienne et islamique et est destinée à différents niveaux intellectuels et éducatifs.

Ces mystères, couplés à d’autres parties du jeu, permettront aux utilisateurs de se familiariser avec une part importante de l’histoire de Ninive, a-t-il ajouté.

Ce jeu, qui n’a pas encore de nom, est en cours de développement et devrait être lancé d’ici la fin de l’année.

De l’avis de Nasseer, ce jeu de réalité virtuelle n’est qu’une petite partie d’un vaste projet qui vise à documenter le patrimoine et l’héritage de Mossoul grâce à la réalité virtuelle.

Ce jeu est destiné à transmettre à la jeunesse mossouliote un message de paix et de tolérance et favoriser son rejet de toutes les formes d’extrémisme.

Le but peut-être le plus remarquable de ce jeu est d’encourager le tourisme à Mossoul, berceau de nombreuses civilisations antiques. Basma Qais, membre de l’équipe de conception, a expliqué à Diyaruna qu’il rappellera aux habitants de Mossoul leur identité, leur patrimoine et leur fierté nationale.

Un catalyseur ?

Une fois lancé, ce jeu de réalité virtuelle sur Mossoul pourrait être un catalyseur pour concevoir des jeux similaires dans d’autres provinces irakiennes, et peut-être même instiguer une certaine concurrence positive.

Alaa al-Saadi, concepteur d’applications originaire de la province de Dhi Qar dans le sud de l’Irak, a expliqué que chaque province irakienne pouvait s’enorgueillir d’un riche patrimoine et abrite des jeunes locaux qui seraient capables de produire divers jeux de réalité virtuelle et autres jeux électroniques.

Al-Saadi a expliqué à Diyaruna que de tels jeux pouvaient promouvoir les sites archéologiques, les zones marécageuses et autres symboles nationaux.

Il a appelé le gouvernement irakien à soutenir et promouvoir l’unité nationale et le rejet de la violence, de l’extrémisme et de la propagande haineuse.

Aimez-vous cet article?
0
6 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)

Bien joué! Que Dieu vous bénisse!

Répondre

Le jeu est très bien.

Répondre

Quel est le nom du jeu?

Répondre

Comment puis-je télécharger le jeu?

Répondre

Ils sont à Wadi Houran et le gouvernement et les américains ferment les yeux.

Répondre

Où pourrai-je trouver le jeu?

Répondre