Sécurité

Les forces irakiennes resserrent l'étau autour des restes de l'EIIS à Samarra dans l'est

Par Khalid al-Taie

image

Les forces irakiennes ont mené le 1er juin une opération de sécurité contre les restes de l'EIIS dans la province de Samarra. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Les forces irakiennes ont mené lundi 1er juin une opération de sécurité pour dégager des zones au district de Samarra à l'est de la province de Salaheddine des éléments restants de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a indiqué le Commandement des opérations de Samarra.

Lors de l'opération, les forces du commandement et les unités de la police fédérale ont ciblé des maisons de repos de l'EIIS et rouvert une route principale fermée pour des raisons de sécurité, a indiqué le général de division Imad al-Zouhairi.

L'opération était basée sur les instructions du Premier ministre Mustafa Kadhemi et le Commandement des opérations conjointes à « renforcer les opérations préventives contre l'ennemi terroriste », a-t-il affirmé à Diyaruna.

Elle avait pour but de « dégager une zone d'au moins 120 kilomètres carrés de zones agricoles à Samarra dans l'est, où les éléments restants de l'EIIS se réfugiaient en exploitant la végétation dense et les reliefs que les véhicules militaires ont des difficultés pour y accéder », a-t-il souligné.

image

Une opération contre les éléments restants de l'EIIS le 1er juin a mené à la destruction de maisons de repos et la réouverture d'une route principale dans la région de Samarra dans la province de Salaheddine. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Les zones d'al-Koush et Abou Shaeer ont été entièrement fouillées, a-t-il précisé, ajoutant que les forces irakiennes ont déclenché des dizaines d'engins explosifs improvisés (EEI) laissés par l'EIIS.

Sept maisons de repos contenant du matériel logistique ont été également trouvés et détruits, poursuit-il.

Opération réussie

Au cours de l'opération, les forces irakiennes ont rouvert la route liant al-Bouzagha à l'aéroport militaire al-Douluiya, l'une des routes les plus importante dans la zone et qui avait été fermée pendant quatre ans pour des raisons de sécurité, a-t-il expliqué.

La route, qui a été dégagée des explosifs et entièrement sécurisée, traverse les zones de Saifounat al-Bouzagha et Saifounat al-Izza, a signalé al-Zuhairi.

Les forces irakiennes ont établi des bases militaires dans les zones ciblées pour assurer leur contrôle et les utiliser comme plateformes pour lancer de nouvelles opérations de sécurité, a-t-il souligné.

L'opération a également mené à l'arrestation de 11 individus recherchés ou suspects qui sont entrés dans les secteur de responsabilité de la sécurité sans autorisations officielles, a-t-il fait savoir.

La région de Samarra « est sécurisée, et les groupes terroristes qui s'y trouvent sont affaiblis par les coups reçus de nos unités militaires », poursuit-il.

« Nous travaillons pour resserrer l'étau autour d'eux et les empêcher d'attaquer les innocents».

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)