Santé

Moment de solidarité en Irak avec les victimes du coronavirus et les secouristes

Khalid al-Taie

image

Des soldats irakiens saluent les victimes du nouveau coronavirus lors d'un moment de solidarité organisé le 7 avril dans tout l'Irak. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Un moment national de solidarité a été organisé dans la soirée du mardi 7 avril en Irak, en signe de soutien aux victimes du nouveau coronavirus (COVID-19), à leurs familles et aux secouristes.

L'hymne national irakien a retenti dans les haut-parleurs de tout le pays et a été diffusé dans tous les médias locaux mardi à 21 heures, heure locale, tandis que des sirènes retentissaient.

Cette initiative a été organisée par la Haute Commission irakienne pour la santé et l'environnement à la suite d'une réunion dirigée par le Premier ministre intérimaire Adel Abdoul Mahdi.

Le personnel de sécurité a salué depuis ses bases et ses sites de déploiement pour commémorer tous ceux qui sont morts du virus ou ont été infectés par lui dans le monde entier.

image

Le 6 avril, une équipe de santé irakienne de la province de Wasit rend visite à des personnes à domicile pour leur faire passer des tests de dépistage du nouveau coronavirus. [Photo fournie par le ministère irakien de la Santé]

Les citoyens irakiens ont applaudi sur les toits et les balcons après avoir chanté l'hymne national, en agitant des drapeaux irakiens pour exprimer leur appréciation des efforts du personnel de santé et de sécurité qui se bat pour prévenir la propagation du virus.

Les minarets ont également lancé des appels « Dieu est grand » et des prières pour le rétablissement des malades et l'éradication du virus.

Cette manifestation de solidarité intervient alors que l'Irak a annoncé mardi 91 nouveaux cas d'infection et un décès, ce qui porte le total à 1122 cas et 65 décès.

Le défi de la pandémie est « énorme », et « aucun système de santé, aussi avancé soit-il, n'a la capacité d'y faire face », a déclaré mercredi à Diyaruna Jassim al-Falahi, sous-secrétaire du ministère irakien de la Santé.

« C'est pourquoi, par nos mesures préventives, nous cherchons à garder la situation sous contrôle », a-t-il ajouté.

Des mesures préventives qui ont fait leur preuve

« Nous avons été l'un des premiers pays à lancer un plan de prévention lorsque le virus est apparu, et nos mesures pour le contenir ont été décisives et sans précédent », a fait savoir al-Falahi.

« Nous avons fermé les frontières, mis fin à tous les vols, mis en quarantaine et contrôlé tous les voyageurs irakiens revenant de l'étranger, et mis en place des contrôles stricts en imposant un couvre-feu et en empêchant les rassemblements pour réduire l'infection », a-t-il indiqué.

Parallèlement à ces procédures, « notre personnel médical et infirmier s'est mobilisé pour recevoir tous les cas suspects d'infection et effectuer les tests nécessaires, ainsi que pour organiser des campagnes mobiles afin d'examiner et d'éduquer les citoyens à leur domicile », a-t-il précisé.

Tous les patients infectés confirmés reçoivent des soins médicaux intensifs, a-t-il indiqué. « En ce qui concerne les équipements respiratoires et pulmonaires et les laboratoires d'analyse, notre ministère fait tout son possible pour assurer la disponibilité de ces appareils et de ces fournitures. »

« Beaucoup des besoins nécessaires pour combattre la pandémie et pour protéger notre personnel contre le risque d'infection ont été couverts », a-t-il indiqué.

Al-Falahi a exprimé son appréciation pour la démonstration de solidarité des Irakiens de mardi, déclarant que « les médecins et les ambulanciers en Irak et dans le monde constituent aujourd'hui la première ligne de défense contre le virus, et leurs efforts vont de pair avec ceux du personnel de sécurité et des équipes de bénévoles ».

« Nous remercions également les citoyens d'avoir respecté les mesures de confinement et d'avoir adhéré aux recommandations et aux conseils de prévention », a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)