https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2020/02/25/feature-04

×
×
Terrorisme |

Un Suisse en partance pour la Syrie emprisonné en Bulgarie pour terrorisme

AFP

image

Un homme prie devant l'ambassade de France à Sofia, en Bulgarie, le 14 novembre 2015, en hommage aux victimes des attentats meurtriers de Paris revendiqués par l'EIIS. [Nikolay Doychinov/AFP]

Un tribunal bulgare a condamné un Suisse à cinq ans de prison pour terrorisme et trafic d'armes après qu'il fut arrêté, lourdement armé, alors qu'il se rendait en Syrie en 2018.

L'homme avait été arrêté au poste de contrôle principal de la frontière sud-est entre la Bulgarie et la Turquie après que son père eut prévenu les autorités suisses que son fils avait quitté la Suisse dans une voiture remplie d'armes.

Les gardes-frontière bulgares avaient trouvé dans la voiture deux fusils automatiques, un fusil de chasse à canon lisse, un pistolet SIG Sauer et des munitions, ainsi que 24 couteaux et une carte indiquant la route vers la ville syrienne d'Idlib.

L'homme a déclaré à la cour spécialisée de Bulgarie qu'il ne se souvenait pas comment il avait quitté la Suisse et s'était retrouvé en détention en Bulgarie.

Mais le tribunal l'a déclaré apte à être jugé et coupable de deux chefs d'accusation : terrorisme et contrebande d'armes.

Il a été condamné à cinq ans de prison, une condamnation qui peut toutefois faire l'objet d'un appel.

La Bulgarie est un point de passage important pour les Européens qui veulent rejoindre « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) au Levant, mais les arrestations aux frontières ont diminué depuis le pic atteint en 2015.

Trois Syriens résidant en Allemagne ont déjà été emprisonnés pour six ans chacun en Bulgarie en 2017 pour avoir tenté de rejoindre les combats en Syrie.

Entre 2015 et 2017, la Bulgarie avait extradé trois Français, trois Néerlandais et cinq Allemands pour « activités terroristes » vers leur pays d'origine.

En 2016, elle avait également renvoyé en France le beau-frère de l'un des hommes qui avait attaqué l'hebdomadaire satirique français Charlie Hebdo après qu'il eut été arrêté alors qu'il tentait de rejoindre l'EIIS en Syrie.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire