Société

Ninive récupère un manuscrit rare volé par l'EIIS

Par Khalid al-Taie

image

L'Irak a récupéré des objets anciens datant du 3ème millénaire avant JC qui ont été passés en contrebande à l'extérieur du pays. [Photo fournie par le ministère irakien de la Culture]

Les autorités de la province de Ninive ont récupéré un manuscrit rare qui a été volé par des combattants de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) lors de leur contrôle de Mossoul, a déclaré un responsable local à Diyaruna jeudi 12 décembre.

Le manuscrit, trouvé sur un site déserté de l'EIIS à Mossoul, "a été reconnu par un citoyen qui l'a immédiatement remis à la Direction des antiquités de Ninive", a déclaré le directeur adjoint de la direction, Kheiruddin Ahmed.

C'est l'un des milliers de manuscrits, livres et documents historiques qui ont été brûlés ou volés à la bibliothèque d'archéologie et du patrimoine de Ninive à Mossoul par les militants, a-t-il déclaré.

La découverte du manuscrit a "ravivé l'espoir qu'il existe encore plus de manuscrits et de livres rares à l'intérieur du pays", a-t-il dit, car beaucoup ont été détruits ou passés en contrebande à l'étranger.

Ahmed a exhorté tous les citoyens à coopérer avec la Direction des antiquités de Ninive et avec les forces de sécurité pour enquêter sur les antiquités ou manuscrits perdus, les rechercher et les remettre à la direction.

Le manuscrit récemment découvert, "Guide en Jurisprudence", a 240 ans, est écrit à la main et fournit une riche source d'informations sur la jurisprudence et l'histoire islamiques.

Récupération d'objets d'art passés en contrebande

Le patrimoine culturel de la province a été soumis à "la plus grande attaque de son histoire" aux mains de l'EIIS, a affirmé Ahmed, alors que les éléments du groupe visaient de nombreux sites archéologiques et bibliothèques historiques.

"D'innombrables antiquités et objets précieux ont été sauvagement détruits ou volés", a-t-il dit." Nous déployons de grands efforts pour récupérer les antiquités volées à [Ninive] et nous avons réussi à en retrouver bon nombre".

La Direction des antiquités de Ninive ne dispose pas d'une base de données complète sur les antiquités récupérées à ce jour car "certaines d'entre elles sont livrées directement au Musée national de Bagdad", a-t-il dit.

De nombreuses antiquités de Ninive qui ont été passées en contrebande par des extrémistes à l'extérieur du pays ont été renvoyées à l'Autorité générale des antiquités et du patrimoine de Bagdad grâce à un effort conjoint des ministères de la culture et des affaires étrangères, a-t-il ajouté.

La récupération la plus récente des antiquités de contrebande s'est produite fin novembre lorsqu'un "ensemble d'artefacts en argile et en pierre a été renvoyé en Irak", a déclaré Ahmed.

Les artefacts remontent à la période assyrienne - entre 1200 et 612 avant J.C.

Quant aux efforts de fouilles archéologiques à Ninive, Ahmed a indiqué que le travail de la direction à cet égard se poursuivait en collaboration avec deux missions étrangères.

Les fouilles se concentrent dans le palais assyrien récemment découvert sous la mosquée Nabi Yunous à Mossoul, a-t-il noté.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)