Droits de l'Homme

Le nouveau "centre de scout" du CGRI recrute des enfants à Deir Ezzor

Par Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Des filles scouts syriennes participent à une cérémonie avec des photos des dirigeants iraniens derrière elles. [Photo via la page Facebook d'Al-Wilaya Scout]

Le Corps des gardes de la révolution islamique d’Iran (CGRI) intensifie ses efforts pour recruter des enfants, des adolescents et des jeunes dans les zones sous son contrôle dans la province syrienne de Deir Ezzor, a averti un activiste local.

Les activités de recrutement se déroulent maintenant ouvertement et les recruteurs ont un réseau plus large qu'auparavant, a déclaré Jamil al-Abed, activiste de Deir Ezzor.

Dans le passé, les efforts de recrutement des membres du CGRI étaient uniquement axés sur les enfants des combattants aux rangs de ses milices affiliées, a-t-il signalé à Diyaruna.

Cependant, le CGRI est entré dans une nouvelle phase de sa campagne de recrutement, a-t-il déclaré.

image

Des filles scouts syriennes participent à une cérémonie organisée par le CGRI. [Photo via la page Facebook d'Al-Wilaya Scout]

image

Les chefs des troupes de scout affiliées au CGRI sont vus à Deir Ezzor, en Syrie. [Photo via Eastern Echo]

Au lieu de limiter ses efforts à ses partisans et aux enfants de miliciens affiliés, a-t-il ajouté, le CGRI organise des camps ouverts à tous.

Le dernier camp de ce type à avoir été découvert se situe dans le quartier al-Ummal de la ville de Deir Ezzor, où plus de 20 enfants de moins de 14 ans de la région ont pris part à des activités dites de "scoutisme".

Le CGRI a annoncé qu'il s'agissait d'un centre de scouts parrainé par le comité d'amitié syro-iranien affilié, a-t-il déclaré. Il est vite devenu évident qu’il était dirigé par par des scouts de l'Imam al-Mahdi et de la Wilaya, et constituait simplement un front pour le recrutement.

Al-Abed a indiqué que ces activités de recrutement sont "très inquiétantes", d'autant plus qu'elles se déroulent pendant l'année scolaire.

Cela signifie que les enfants qui participent à ces "activités de scoutisme" ne poursuivront pas leur éducation habituelle, a-t-il souligné, mais recevront plutôt un endoctrinement dans l'idéologie du CGRI.

Sous le couvert du scoutisme, ils apprendront à utiliser des armes et à apprendre la doctrine de Wilayat al-Faqih (tutelle du juriste), qui appelle à une allégeance au chef suprême de l'Iran, Ali Khamenei, a-t-il déclaré.

Aimez-vous cet article?
1
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)