https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/11/27/feature-03

×
×
Terrorisme |

6 morts dans des explosions à Bagdad au milieu de protestations mortelles

Par l'AFP

image

Des manifestants irakiens blessés reçoivent les soins près de la banque centrale sur l'avenue al-Rashid dans la capitale Bagdad au milieu de protestations continues anti-gouvernement, le 27 novembre. [Sabah Arar / AFP]

Six personnes ont été tuées dans des explosions quasi simultanées à travers la capitale irakienne mardi soir 26 novembre, ont annoncé des médecins et une source de sécurité, au milieu de manifestations mortelles anti-gouvernement qui ont secoué Bagdad et le sud de l'Irak pendant des semaines.

Il n'y avait pas eu de revendication immédiate de responsabilité pour les trois explosions, qui étaient les premiers actes de violence dans la capitale après des mois de calme relatif depuis l'expulsion de « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) du pays.

Les explosions ont été causées par deux motocyclettes piégées et une bombe plantée sur la route et ont frappé trois quartiers chiites à Bagdad, selon des sources médicales et de sécurité.

Les trois explosions ont survenues juste après que les irakiens ont célébré une victoire de football contre le Qatar dans la Coupe du Golfe.

Environ une dizaine de personnes ont été blessées et transportées aux hôpitaux de Bagdad qui traitent déjà des dizaines de manifestants blessés plus tôt dans la journée de manifestations.

Certains irakiens ont accusé sur les réseaux sociaux les milices irakiennes appuyées par l'Iran d'être derrière les attaques.

Des marches demandant un changement radical du régime ont éclaté début octobre à travers Bagdad et le sud de l'Irak, entraînant la mort de plus de 350 personnes et environ 15.000 blessés.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha