https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/11/27/feature-01

×
×
Sécurité |

Le gouvernement de Salaheddine prépare le retour des habitants à Al-Awja

Par Alaa Hussein à Bagdad

image

En prévision du retour des habitants, les employés municipaux enlèvent les débris et les résidus des rues d’Al Owainat, qui fait partie du quartier administratif d’Awja. [Photo fournie par la municipalité d'al-Awja]

Le gouvernement local de Salaheddine est en train de préparer le retour des habitants déplacés par "l'État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) en 2014 dans leurs maisons du district d'al-Awja à Tikrit.

Les cadres de la municipalité de Tikrit et d'autres départements ont entamé une campagne de restauration des services et de la réparation des infrastructures à Al-Awja en vue du retour des personnes déplacées, a déclaré à Diyaruna le directeur de la municipalité, Omar al-Jarrad.

La municipalité a terminé le nettoyage des rues et l'élimination des déchets, et les départements de l'eau et de l'assainissement s'emploient à mener à bien d'autres travaux de réhabilitation liés aux services, a-t-il précisé.

"Les travaux seront probablement achevés dans quelques jours", a-t-il indiqué," après quoi la localité sera prête pour le retour des personnes déplacées à l'intérieur du territoire (PDI)".

image

Des employés municipaux nettoient la bande médiane le long d'une route dans la région d'al-Owainat, qui fait partie administrativement d'Al-Awja. [Photo fournie par la municipalité d'al-Awja]

Le plus grand défi consiste à restaurer les installations électriques, car elles nécessitent de nombreuses réparations et l'installation de nouveaux câbles et transformateurs, a-t-il dit.

Réhabilitation par étapes

Les travaux de réhabilitation et les préparatifs en vue du retour des personnes déplacées à Al-Awja se poursuivent conformément au plan de services administratifs élaboré en trois points, a déclaré le gouverneur de la région de Tikrit, Omar Shindah, à Diyaruna.

La première étape concerne le volet de sécurité, a-t-il dit. Les forces de sécurité sécuriseront les entrées et les sorties de la localité, établiront la sécurité dans toute la localité et empêcheront le retour des groupes terroristes.

Dans le même temps, des équipes d'ingénieurs vont fouiller les résidences et les débarrasser des restes de guerre et des mines antipersonnel.

La deuxième étape concerne la mise en place des services de base, y compris les services municipaux, d’eau potable et d’électricité, ainsi que le rétablissement du secteur de la santé et la réouverture d’écoles aux étudiants, a déclaré Shindah.

La troisième étape consiste à vérifier les noms et les documents d’identité des personnes déplacées, et à établir un calendrier pour leur retour par étapes.

Fermer le dossier des PDIs

Les habitants d'Al-Awja ont été déplacés en 2014 lors de la guerre menée par les forces de sécurité pour expulser l'EIIS de la région. Ils n'avaient pas été autorisés à rentrer jusqu'à présent pour des raisons de sécurité.

Les résidents ont également beaucoup souffert ces dernières années, car Al-Awja est le lieu de naissance de l'ancien président irakien Saddam Hussein et la ville natale de ses cousins paternels.

"La fermeture du dossier des personnes déplacées dans toute la province, et pas seulement à al-Awja, est devenue une nécessité urgente et doit se poursuivre sans délai", a déclaré le porte-parole du conseil tribal de Salaheddine, Marwan al-Jibara.

Le retour des personnes déplacées à Al-Awja contribuera à promouvoir la paix sociale dans l'ensemble de Salaheddine et constituera une manifestation importante de "la réconciliation nationale, sociale et tribale dans la province", qui jouit actuellement de la sécurité et de la stabilité, a-t-il affirmé à Diyaruna.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha