https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/11/18/feature-02

×
×
Sécurité |

Les frappes russes continuent à tuer les civils à Idlib

Par Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Un enfant évacué d'Idlib rurale au sud par les Casques Blancs pour le déplacer d'une zone qui a été ciblée par les frappes aériennes russes. [Photo fournie par la Défense civile syrienne]

Les avions de combat russescontinuent de mener des frappes aériennes ciblant des centres de population civile et installations de services dans la région d'Idlib, qui est largement sous le contrôle de l'alliance extrémiste Tahrir al-Sham, a indiqué un activiste local.

Deux séries successives de frappes aériennes sur Saraqeb, à l'est de la ville d'Idlib, ont laissé quatre morts et plus de 10 autres blessés, y compris un membre de la Défense civile syrienne (Casques Blancs), a indiqué l'activist Haissam al-Idlibi à Diyaruna.

L'équipe des Casques Blancs a été prise par surprise par une deuxième frappe aérienne alors qu'ils arrivaient sur le lieu pour sauver les victimes de la première, a expliqué al-Idlibi.

Les avions de combat russes ont également frappé le village d'al-Milaja, dans le sud d'Idlib rurale, où six personnes ont été tuées, y compris quatre femmes, et plusieurs autres ont été blessées, y compris des femmes et des enfants, a-t-il signalé.

image

Des membres de Casques Blancs et des bénévoles civils transportent les victimes de frappes aériennes russes dans le village d'al-Milaja à Idlib rurale. [Photo fournie par la Défense civile syrienne]

image

Des membres de Casques Blancs retirent les débris au village d'al-Milaja pour transporter les morts et sauver les blessés suite à une attaque aérienne russe. [Photo fournie par la Défense civile syrienne]

Al-Idlibi a précisé que les frappes russes ont également frappé une station d'électricité à Maarat Dibsah, à l'est d'Idlib, la mettant hors service et causant une coupure d'électricité.

Les avions de combat russes utilise des bombes thermobariques (à vide), qui détruisent totalement les installations ciblées et explique le grand nombre de victimes, a-t-il ajouté.

Les immeubles ciblés dans les frappes aériennes à al-Milaja et Saraqeb ont été totalement détruits, a-t-il noté, forçant les Casques Blancs à utiliser les engins lourds pour soulever les décombres afin de transporter les morts et sauver les blessés.

Aimez-vous cet article?
1
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha