https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/11/14/feature-04

×
×
Jeunesse |

Le CGRI continue de recruter des enfants à Deir Ezzor

Par Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Le président syrien Bachar al-Assad et le chef suprême iranien Ali Khameni se serrant dans les bras dans une bannière accrochée à l'entrée d'un nouveau 'centre scout' à Deir Ezzor. [Photo de la page Facebook Sada al-Deir]

Le Corps des gardiens de la révolution islamique iranien (CGRI) continue de recruter les enfants dans des parties de la province syrienne de Deir Ezzor où il a établi une présence, sous couvert de les inscrire dans les troupes de scout, a affirmé un activiste local.

Un nouveau centre scout par l'Association syro-iranienne pour l'amitié à Deir Ezzor a ouvert ses portes récemment, a affirmé l'activiste à Deir Ezzor, Jamil al-Abed à Diyaruna, mettant en garde que son objectif principal est de recruter les jeunes de la région.

L'Association syro-iranienne pour l'amitié est une filiale du CGRI, a-t-il expliqué.

Le CGRIa des antécédents à chercher à attirer les enfants et les jeunes vers ses centressous couvert de les engager dans des activités de scoutisme, pour les préparer et les entraîner à combattre dans ses rangs, a indiqué al-Abed.

image

Une capture d'écran d'une vidéo montrant comment les enfants recrutés parmi les scouts iraniens doivent agir et se comporter. [Photo de la TV Syrienne]

image

Une capture d'écran d'une vidéo montrant des enfants syriens brandissant les drapeaux sectaires iraniens en Syrie. [Photo de la TV Syrienne]

Le centre s'est avéré être une nouvelle branche de la troupe de scout Imam al-Mahdi, qui est une ligne d'alimentation bien prouvée qui fournit les recrues au CGRI, a-t-il souligné.

Dans ces soi-disant « centres de scout », l'idéologie du CGRI est inculquée dans les esprits des enfants, adolescents et jeunes, a indiqué al-Abed.

Diyaruna a appris qu'ils fonctionnent comme des camps d'entraînement militaire, et impliquent un entraînement physique éprouvant ainsi que l'entraînement sur l'utilisation de tous les types d'armes.

A la fin de ces cours, les scouts sont très compétents dans les arts de combat et militaires.

A l'âge de 16 ans, certains scouts deviennent des combattants dans le CGRI et ses milices affiliées, alors que d'autres sont affectés à d'autres branches ou missions.

Pendant la période d'entraînement au centre de scout, les jeunes scouts sont préparés pour le recrutement au CGRI et ses branches armées, a signalé al-Abed.

La version syrienne des scouts Imam al-Mahdi est basée sur un modèle établi par le Hezbollah au Liban, a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
0
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha