https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/11/04/feature-03

×
×
Politique |

Irak : intensification des manifestations après la mort de 4 personnes devant le consulat d'Iran

AFP

image

Des Irakiens portent le cercueil d'un manifestant qui aurait été tué dans la matinée du lundi 4 novembre devant le consulat iranien, lors de ses funérailles dans la ville sainte de Kerbala. [Mohammed Sawaf/AFP]

Quatre manifestants ont été abattus lundi 4 novembre dans la matinée devant le consulat iranien à Kerbala, la ville sainte irakienne, où les manifestants exprimaient leur colère contre ce qu'ils considèrent être l'ingérence de Téhéran dans la politique de leur pays.

Ces troubles sanglants s'inscrivaient dans le cadre d'une vague de manifestations contre le gouvernement irakien que les manifestants accusent de corruption endémique et d'être responsable de la pauvreté et du chômage.

Tard dimanche soir, une foule de manifestants s'est rassemblée à Kerbala autour du consulat de l'Iran voisin.

Ils ont essayé d'escalader les murs de protection, ont tiré des feux d'artifice sur le bâtiment, accroché des drapeaux irakiens sur les fortifications en béton et y ont peint au pistolet « Kerbala est libre, l'Iran dehors, dehors ».

Alors que la foule grandissait, des coups de feu ont été tirés, et des gaz lacrymogènes ont été lancés, et des correspondants de l'AFP ont vu des manifestants rester immobiles sur le sol après avoir été blessés par balles.

Le département de médecine légale a par la suite confirmé que quatre manifestants étaient morts après avoir reçu des blessures par balles.

Téhéran a cherché à réduire les manifestations proches, des sources indiquant que le commandant en chef du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI), Qassem Soleimani, a effectué plusieurs visites pour « conseiller » les autorités irakiennes sur la manière de faire face aux rassemblements.

L'Ayatollah Ali Khamenei, le guide suprême iranien, a également critiqué les manifestations en Irak et au Liban.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha