https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/10/29/feature-02

×
×
Sécurité |

Al-Baghdadi : funérailles en mer par l'armée américaine pour le chef de l'EIIS

AFP

image

Le 28 octobre, un jour après le raid, à la lisière de Barisha, dans la province d'Idlib, des Syriens fouillent les décombres des lieux d'une opération menée par les États-Unis contre le chef de l'EIIS Abou Bakr al-Baghdadi. [Omar Haj Kadour/AFP]

Des responsables américains ont déclaré que le corps du leader de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) Abou Bakr al-Baghdadi a été immergé en mer, et de nouveaux détails sont apparus sur l'opération des forces spéciales américaines qui a conduit à sa mort ce week-end.

Le raid, nommé en l'honneur de Kayla Mueller, une travailleuse humanitaire américaine kidnappée et tuée par l'EIIS, a couronné une campagne de plusieurs années visant à écraser le groupe extrémiste et l'homme derrière un règne de terreur de cinq ans dans une grande partie de l'Irak et en Syrie.

« Sa mort porte un coup dévastateur aux éléments restants de [l'EIIS] »", a déclaré le secrétaire américain à la Défense Mark Esper.

Il a salué la force de près de cent personnes qui s'est rendue en hélicoptères dans le complexe d'Idlib dans le cadre d'une complexe mission qui a nécessité une coordination avec les Russes, les Kurdes, les Turcs et le régime syrien pour empêcher que les appareils américains ne soient attaqués.

Le général Mark Milley, chef d'état-major interarmées, a déclaré que personne n'avait été blessé lors de l'opération, bien que l'équipe américaine ait essuyé des tirs à son arrivée.

Ils ont fait prisonnier deux hommes, et le corps d’al-Baghdadi a été transporté dans un centre sécurisé pour un test ADN confirmant son identité, a rapporté Milley.

« L'élimination de sa dépouille a été effectuée, est terminée et a été faite de manière appropriée », a-t-il ajouté, indiquant qu'elle a été traitée « en conformité avec le droit des conflits armés ».

Un autre responsable du Pentagone a confirmé que le corps d’al-Baghdadi a été immergé en mer dans un endroit tenu secret, comme lors de l’enterrement en mer du dirigeant d’al-Qaïda, Oussama ben Laden, en 2011, après sa mort lors d’un raid des forces spéciales américaines au Pakistan.

Les sous-vêtements d'al-Baghdadi

Un responsable kurde a fait savoir qu'un informateur avait conduit les forces américaines vers le repaire d'al-Baghdadi, aidant à cartographier l'intérieur du complexe, son personnel, et leur permettant également d'identifier al-Baghdadi.

« Depuis le 15 mai, nous collaborions avec la CIA pour suivre al-Baghdadi et le surveiller de près », a déclaré Polat Can, haut conseiller des Forces démocratiques syriennes (FDS).

Les FDS disposaient d'un informateur capable d'infiltrer le domicile d'al-Baghdadi et qui « a été impliqué dans l'envoi de coordonnées, le guidage du parachutage, la participation à l'opération et a assuré le succès de celle-ci jusqu'à la dernière minute », a déclaré Can.

La source « a apporté les sous-vêtements d’al-Baghdadi pour effectuer un test ADN afin de vérifier (à 100 %) que la personne en question était bien al-Baghdadi », a-t-il déclaré.

« La mort d'al-Baghdadi ne débarrassera pas le monde du terrorisme et ne mettra pas fin au conflit en Syrie », a précisé Esper, notant que « la situation de sécurité en Syrie reste complexe ».

Mais il a ajouté que la mort du dirigeant de l'EIIS « enverra certainement un message à ceux qui remettraient en cause la détermination américaine et mettra en garde les terroristes qui pensent pouvoir se cacher ».

Aimez-vous cet article?
19
NON
2 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire

L'Amérique, Israël, l'Arabie saoudite et d'autres pays ont créé le terrorisme. Après, "l’État islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) est apparu. Aucune personne raisonnable ne croira que les Etats-Unis tuent l'EIIS pour protéger le territoire; Ils le font parce qu'il a désobéi ses ordres ou parce qu'il a un nouveau complot terroriste et un nouveau chef inconnu. Merci.

Répondre

Un mensonge américain pour l'apparition d'un nouveau géant.

Répondre