https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/09/30/feature-04

×
×
Sécurité |

Les forces irakiennes sécurisent l'ouest de Salaheddine contre la menace de l'EIIS

Khalid al-Taie

image

Les forces irakiennes inspectent le site d'une frappe aérienne de la coalition qui a atteint un repaire de l'EIIS le 28 septembre sur l'île d'al-Siniya, dans l'ouest de la province de Salaheddine. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Le commandement des opérations de Salaheddine a sécurisé l'île d'al-Siniya et les autres régions occidentales de la province contre la menace des derniers éléments de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a indiqué un responsable irakien à Diyaruna.

Le commandement a récemment lancé des attaques contre l'EIIS en coopération avec les forces de police et des renseignements et l'armée irakienne, appuyées par des appareils de la coalition internationale, a précisé le général de brigade Firas Bashar Sabri, directeur du centre de presse du commandement.

« Ces attaques, basées sur des informations précises, ont coûté la vie à de nombreux terroristes et ont frappé leurs bases dans notre secteur de responsabilité sur l'île d'al-Siniya et dans les autres zones à l'ouest de Tikrit », a-t-il poursuivi.

La dernière attaque en date de samedi 28 septembre a tué huit éléments de l'EIIS lors d'une frappe de la coalition internationale qui a également permis de détruire quatre caches à al-Siniya, dont l'une avait été piégée, a-t-il ajouté.

image

L'attaque contre un repaire de l'EIIS dans l'ouest de la province de Salaheddine ce week-end a tué huit éléments de l'EIIS et détruit quatre caches. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

image

Des leaders locaux et des dignitaires originaires de l'île de Tikrit, dans l'ouest de Salaheddine, assistent à une rencontre, le 11 février 2018, pour parler du renforcement de la sécurité dans leur région. [Photo fournie par la police de Salaheddine]

De plus, un abri souterrain a été détruit ainsi que trois camions, dont un gros qui avait lui aussi été piégé, a indiqué Sabri.

« Ces frappes chirurgicales ont permis de sécuriser notre secteur de responsabilité contre la menace terroriste », a-t-il ajouté.

« Ce succès ne signifie pas pour autant que nous allons mettre un terme à nos activités », a néanmoins précisé Sabri, et des opérations journalières continueront de ratisser toutes les îles et les zones s'étendant jusqu'aux provinces de Ninive et de l'Anbar pour découvrir les repaires de l'EIIS.

La bonne chose est que « les îles de l'ouest de la province de Salaheddine ne présentent pas la topographie complexe qui donne à l'ennemi d'amples possibilités d'échapper à nos poursuites et à nos frappes aériennes incessantes », a-t-il ajouté.

La province jouit actuellement de la stabilité par suite de ces opérations de sécurité intensives et de l'amélioration des relations entre les forces de sécurité et les habitants locaux, a-t-il indiqué.

Par ailleurs, des efforts sont en cours pour fermer tous les camps de déplacés et faire revenir tous les déplacés internes (DI) dans leurs foyers dans la province, a continué Sabri.

« Cela est actuellement l'une de nos priorités absolues », a-t-il conclu, et le commandement s'efforce de fournir toutes les facilités nécessaires durant le transfert des familles déplacées vers leurs lieux de résidence.

Aimez-vous cet article?
1
NON

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha

Salutations.

Répondre