Manifestations

Les habitants de Khan Sheikhun protestent contre l'arrivée du régime

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Des habitants déplacés de Khan Sheikhun organisent une manifestation dans la ville d'Idlib pour protester contre le contrôle du régime sur leur ville et l'installation de loyalistes dans leurs maisons. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

Des habitants déplacés de Khan Sheikhun ont organisé une manifestation dans la ville d'Idlib pour protester contre la prise de leur ville par le régime syrien, a rapporté un militant local jeudi 29 août.

Le régime les a forcés à quitter leurs maisons, a déclaré à Diyaruna le militant d'Idlib Haisam al-Idlibi, ajoutant que certains affirment que le régime a fait venir des loyalistes de divers secteurs et les a logés dans des maisons vacantes de la ville.

Après que les forces du régime ont pris le contrôle de Khan Sheikhun, a raconté al-Idlibi, elles ont lancé une vaste campagne médiatique annonçant l'arrivée de bus transportant des civils.

Le régime a prétendu que les passagers des bus étaient des résidents déplacés revenant dans la ville après le retrait de l'alliance extrémiste Tahrir al-Sham et ses alliés.

image

Des représentants du gouvernement syrien visitent la ville de Khan Sheikhun après que les forces du régime en ont pris le contrôle ce mois-ci. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

image

Des soldats de l'armée du régime syrien posent pour une photo avec des combattants des milices alliées dans la ville de Khan Sheikhun. [Photo diffusée sur les réseaux sociaux]

« Il a été plus tard déterminé que seul un petit nombre de ces nouveaux civils étaient de véritables résidents de la ville, tandis que la grande majorité était des fidèles régime qui avaient été déplacés de diverses régions et vivaient dans la province d'Hama », a-t-il déclaré.

Le régime syrien a transporté ces personnes à Khan Sheikhun et les a installées dans les maisons des personnes qui ont récemment fui vers des régions plus sûres de la province pendant les combats, a indiqué al-Idlibi.

Cela semble être un geste stratégique de la part du régime, a-t-il poursuivi, lui permettant de resserrer son emprise sur la ville et empêcher les habitants qui s'opposent à lui de revenir.

Le régime accusé de pillage

Les habitants de Khan Sheikhun qui s'opposent au régime ont manifesté dans la ville d'Idlib pour protester contre son occupation de la ville et son appropriation des maisons et des propriétés privées, comme les magasins et les vergers.

Selon les habitants de la ville, a rapporté al-Idlibi, la plupart des maisons de Khan Sheikhun ont été pillées par des soldats du régime et des milices alliées, et leurs meubles ont été emportés.

Les cultures agricoles ont également été volées, lui ont-ils dit, y compris la pistache, principal produit agricole de la région.

Al-Idlibi a indiqué par ailleurs que la police militaire russe était déployée dans la ville et ses environs.

Il a noté les affirmations propagées par les médias favorables au régime sur le retour à la vie normale dans la ville, et selon lesquelles le régime y fournit l'électricité et l'eau et enlève les décombres, précisant que ce n'est « rien d'autre que de la propagande ».

Les seuls travaux qui ont été effectués dans les environs de la ville ont été sur la route stratégique et convoitée reliant Hama à Damas, a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
0
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)