http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/06/11/feature-02

×
×

Sécurité |

Un programme d'entraînement entre les États-Unis et la Jordanie favorise le partenariat

Noor al-Saleh et Mohammed Ghazal à Amman

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook

Les forces de sécurité jordaniennes montent la garde devant un tribunal militaire alors que des membres d'une cellule accusés d'avoir participé à une fusillade en 2016 sont jugés par le tribunal militaire de sûreté de l'État à Amman le 13 novembre 2018. [Khalil Mazraawi/AFP]

Les soldats jordaniens participant à la formation antiterroriste organisée dans le cadre du programme d'engagement opérationnel de l'armée américaine en Jordanie (JOEP) ont développé leurs compétences et renforcé le partenariat entre les États-Unis et la Jordanie.

Ce programme de formation intensif de dix semaines aide les soldats jordaniens à améliorer leur capacité à défendre le royaume contre les menaces des organisations extrémistes violentes et à renforcer la sécurité régionale.

Il est parrainé par le Fonds de partenariats contre le terrorisme, à travers lequel les États-Unis apportent leur soutien et leur assistance aux forces de sécurité étrangères pour effectuer, soutenir ou faciliter les activités de lutte contre le terrorisme et de réaction aux crises.

Outre le fait d'assurer une formation pour améliorer le professionnalisme et l'expertise des forces armées jordaniennes, le JOEP leur fournit également du matériel militaire.

Ce programme d'entraînement militaire n'est qu'une facette du long partenariat économique et militaire permanent entre la Jordanie et les États-Unis.

Les États-Unis considèrent la Jordanie comme un partenaire stratégique fiable, et ils soutiennent le royaume sur plusieurs fronts, en particulier dans sa lutte contre le terrorisme et par le renforcement de la sécurité régionale et locale.

Ils soutiennent également le royaume dans ses efforts pour déterminer son avenir économique et ont fourni des fonds humanitaires pour aider les réfugiés et les communautés d'accueil.

Partenariat de longue date

Le partenariat entre les deux pays est déjà ancien et est encore renforcé par le JOEP, a expliqué à Al-Mashareq le général de brigade Hisham Khreisat, directeur de la Commission spéciale des communications,

Depuis les années 1950, les États-Unis ont fourni plus de 20 milliards de dollars en aide économique et militaire au royaume, a-t-il fait savoir.

« À l'exception des blindés de l'armée arabe [jordanienne], l'armement jordanien est entièrement fabriqué aux États-Unis, ce qui inclut bien entendu les munitions, et surtout l'entretien et la durabilité », a-t-il précisé.

« De plus, la doctrine de combat et tactique de l'armée jordanienne est une doctrine de combat qui prend ses racines dans l'école occidentale, dirigée par les États-Unis », a-t-il expliqué.

L'aide des États-Unis aux forces armées jordaniennes « prend la forme d'une formation des officiers et du personnel des forces armées jordaniennes dans les institutions militaires américaines des forces terrestres, navales, aériennes et des renseignements », a-t-il indiqué.

Elle inclut aussi un entraînement en territoire jordanien, a-t-il ajouté.

La Jordanie est un partenaire solide, stratégique et efficace dans la lutte mondiale contre le terrorisme, a affirmé Khreisat.

Ses forces armées comprennent des unités antiterroristes, comme le 71e bataillon antiterroriste et le 101e bataillon des forces spéciales, a-t-il poursuivi.

Ces forces ont mené des opérations antiterroristes en Syrie, en Irak et en Afghanistan aux côtés de la 101e division aéroportée (Air Assault) des États-Unis, de la 82e division aéroportée, de la Delta Force et des Navy SEAL, a-t-il noté.

Ensemble, ces forces ont obtenu un succès retentissant en éliminant de nombreux dirigeants d'al-Qaïda et de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Échange d'expertise

« Le Programme d'engagement opérationnel jordanien est essentiel pour la coopération entre les États-Unis et la Jordanie dans le domaine militaire », a déclaré le général de division Adib Sarayrah, retraité de l'armée jordanienne.

Ce programme joue un rôle majeur en fournissant « l'occasion de partager des expériences et d'améliorer les compétences individuelles du personnel des deux côtés », a-t-il déclaré à Al-Mashareq.

Les exercices militaires et les programmes d'entraînement organisés par les deux pays jouent un rôle essentiel dans le renforcement de la coopération et l'optimisation des avantages tirés de l'échange d'expertise, a-t-il affirmé.

« Le programme est non seulement utile pour la Jordanie, mais aussi pour les deux pays, car les forces américaines échangent leurs compétences avec les Jordaniens et bénéficient de l'expérience de la Jordanie », a-t-il indiqué.

Les soldats participant au programme sont en mesure d'améliorer beaucoup de leurs compétences, a-t-il conclu, soulignant également « l'importance de la coopération stratégique entre la Jordanie et les États-Unis dans la lutte contre le terrorisme ».

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
4
3

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha