http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2019/06/07/feature-02

×
×

Sécurité |

Les forces irakiennes et de la coalition détruisent une grotte de l'EIIS dans le désert de l'Anbar

Khalid al-Taie

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook

Les forces irakiennes se préparent à attaquer un repaire de l'EIIS dans le désert occidental de l'Anbar, sur cette photo publiée le 28 avril 2019. [Photo fournie par la Force tribale du Haut-Euphrate]

Les forces irakiennes appuyées par des avions de la coalition internationale ont lancé une attaque jeudi 6 juin dans le désert de l'Anbar qui a permis de neutraliser au moins trois éléments importants de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), a indiqué un dirigeant tribal à Diyaruna.

« Des forces conjointes de la 8e division de l'armée de terre et des combattants des tribus ont lancé une attaque majeure dans le désert à l'ouest du champ pétrolier d'Akkas, dans le district d'al-Qaim », a précisé le colonel Moussa al-Karbouli, commandant de la Brigade du Haut-Euphrate.

Des frappes aériennes de la coalition internationale ont détruit une grotte qui était utilisée comme un repaire par les activistes .

Un soldat irakien monte la garde près d'un camion trouvé à proximité d'une base de l'EIIS dans le désert de l'Anbar, le 3 juin 2019. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

« Les troupes irakiennes ont retrouvé trois des corps des terroristes à proximité de cette grotte », a-t-il poursuivi, ajoutant qu'il était vraisemblable « qu'au moins dix autres soient morts à l'intérieur de cette grotte ».

Elles ont également mis la main sur un important stock d'ordinateurs portables, de smartphones et de disques durs contenant « une source importante d'informations sur les résidus de l'EIIS, leurs repaires et leurs plans », a-t-il indiqué.

Ces informations aideront à « accélérer le rythme des opérations contre les terroristes dans l'Anbar et dans d'autres provinces », a-t-il poursuivi.

Les soldats ont également détruit de grandes quantités d'armes, de matériels et de fournitures, un petit camion et douze ceintures explosives, a ajouté al-Karbouli.

« Notre expérience de la lutte contre les gangs terroristes nous permet de dire que ces ceintures explosives confirment que les hommes qui ont été abattus n'étaient pas des éléments ordinaires, mais des responsables de l'EIIS qui choisissent en général de se faire exploser lorsqu'ils sont encerclés par les forces de sécurité », a-t-il ajouté.

« Guerre ouverte dans le désert de l'Anbar »

Les opérations de sécurité dans le désert de l'Anbar « se déroulent conformément à des plans précis et des rapports des renseignements », a-t-il déclaré.

Les résidus de l'EIIS ont récemment lancé des attaques terroristes dans les localités d'al-Karabila et Barwana, dans l'ouest de l'Anbar, pour tenter de reprendre leurs activités et de gonfler leurs rangs, a-t-il poursuivi.

« Mais nous sommes engagés dans une guerre ouverte contre eux et poursuivons nos attaques contre leurs repaires dans le désert », a ajouté al-Karbouli, soulignant que les derniers éléments de l'EIIS restent sur la défensive et que leurs attaques se soldent par des échecs.

L'opération de sécurité de jeudi est « la continuation de plusieurs opérations de sécurité menées cette semaine dans d'autres parties de l'Anbar, notamment l'île d'al-Tharthar, le désert de Heet et al-Baghdadi », a-t-il indiqué, précisant que l'EIIS avait subi des pertes lors de ces opérations.

Par ailleurs, le ministère irakien de l'Intérieur a annoncé vendredi que les forces de sécurité avaient nettoyé neuf villages de l'Anbar de résidus de guerre et d'explosifs de l'EIIS.

« Les forces de sécurité conjointes ont nettoyé neuf villages entre al-Qaim et Akashat afin d'y faire revenir leurs habitants », a indiqué à Diyaruna le chef de la police de l'Anbar, le major général Hadi Kassar Erzaij.

« Les terroristes de l'EIIS avaient dissimulé des explosifs, des mines et des engins explosifs improvisés (EEI) dans ces villages », a-t-il précisé.

Les soldats ont également nettoyé des caches d'armes souterraines au cours des deux derniers mois, avec le soutien de la coalition internationale, a-t-il ajouté.

« Au moins trois tonnes d'explosifs, de munitions, de mortiers et de roquettes fabriquées sur place ont été transportées vers un endroit sûr pour y être éliminées », a-t-il ajouté.

« La prochaine tâche consistera à amener des équipes de maintenance dans ces zones pour y restaurer les services de base, notamment l'eau et l'électricité, avant de faire revenir les habitants », a-t-il conclu.

Se connecter via Twitter Se connecter via Facebook
Aimez-vous cet article?
94
2

1 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire Captcha
| 2019-06-18

Bravo pour cette information! Dieu bénisse les mains des forces de sécurité irakienne héroïque! Nous souhaitons la sécurité à notre peuple irakien de toutes les sectes et religions.

Répondre