NOUVELLES D’IRAK
Manifestations

Une faction du sud attaque le régime syrien et le CGRI

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Des éléments de l'opposition combattent l'armée du régime syrien dans la province rurale de Daraa. [Photo fournie par Jumaa al-Masalma]

Une nouvelle faction mène des opérations militaires dans la province de Daraa, dans le sud de la Syrie, et dans la région d'Horan, violant les accords de trêve qui avaient mis fin à des années de conflit, a rapporté un militant local.

Le groupe Résistance populaire a gagné le soutien de l'opinion publique, a-t-il fait savoir, ses objectifs déclarés étant entre autres d'arrêter l'oppression du régime syrien contre les civils et de mettre un terme à l'expansion du Corps des Gardiens de la révolution islamique (CGRI).

La nouvelle Résistance populaire a été formée par plusieurs personnes de Daraa, a fait savoir Abou Suleiman al-Shaabi, représentant de cette nouvelle faction.

Le groupe s'est engagé à affronter militairement le régime syrien pour mettre fin à ses pratiques oppressives contre les civils, a-t-il déclaré à Diyaruna, ajoutant que cette oppression se poursuivait malgré les accords conclus avec les factions d'opposition.

image

Des éléments des milices soutenues par le CGRI, qui travaille en coordination avec l'armée du régime syrien à Daraa, passent dans une rue de la province du sud. [Photo fournie par Jumaa al-Masalma]

Il a également promis « de lutter contre le CGRI et son projet expansionniste en Syrie, et contre les milices qui lui sont affiliées », a-t-il indiqué.

« Ces objectifs étaient les objectifs fondamentaux de la révolution », a déclaré al-Shaabi.

Les opérations de la résistance se sont concentrées dans la région d'Horan, a-t-il précisé, ajoutant que des actions sont en cours pour étendre la zone d'opérations grâce à la communication avec d'autres groupes dans la campagne de Damas et dans d'autres provinces.

Soutien local grandissant

La nouvelle Résistance populaire a commencé à agir sur le terrain il y a environ un mois, a rapporté à Diyaruna le militant de Daraa Jumaa al-Masalma.

Depuis sa création, elle prend pour cible les forces du régime et les positions du CGRI dans la région d'Horan et la campagne de Daraa, a-t-il déclaré.

Elle opère « silencieusement » et a acquis un large soutien sur le terrain, a-t-il fait savoir, en raison de ses objectifs déclarés visant à endiguer l'expansion du CGRI et à mettre fin aux actions oppressives du régime contre les habitants.

Ces actions oppressives incluent des arrestations et le transport de personnes pour qu'elles effectuent leur service militaire ou de réserve, malgré le fait que les accords de trêve donnent une année de répit à la plupart des jeunes, a-t-il déclaré.

Les opérations de la Résistance populaire ont inclus des attaques contre un poste de contrôle et un centre de la sécurité à al-Sanamayn, et un autre aux abords de la ville de Jassim.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500