Sécurité

L'Irak renforce la sécurité aux frontières après que les FDS se sont retirées d'Hajin en Syrie

Khalid al-Taie

image

Des commandants irakiens de la sécurité surveillent la frontière avec la Syrie. [Photo fournie par le commandement des gardes-frontières de la 2e région]

Les forces irakiennes stationnées à la frontière avec la Syrie sont en état d'alerte élevé après le retrait des Forces démocratiques syriennes (FDS) après un assaut de « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) contre la poche d'Hajin proche de la frontière irakienne, a rapporté à Diyaruna un responsable irakien lundi 29 octobre.

L'EIIS a chassé l'alliance arabo-kurde de sa position dans l'est de la Syrie, tuant des dizaines de combattants, a fait savoir l'AFP dimanche.

Un commandant des FDS, qui a demandéà conserver l'anonymat, a confirmé le retrait des FDS d'Hajin sept semaines après le début d'une offensive.

Les FDS avaient lancé cette campagne pour prendre la position de l'EIIS le 10 septembre, mais elles ont rencontré une farouche résistance des extrémistes, y compris sous le couvert de tempêtes de sable, a rapporté l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

« Lors de contre-attaques depuis vendredi jusqu'à dimanche à l'aube, l'EIIS a repris toutes les positions que les FDS avaient capturées dans la poche d'Hajin », a indiqué Rami Abdel Rahman, directeur de l'observatoire.

L'observatoire a rapporté la mort de 72 combattants des FDS, alors que l'EIIS profitait d'une tempête qui perturbait la couverture aérienne de la coalition internationale et a envoyé des kamikazes pour contre-attaquer.

Le commandant des FDS a ajouté que ses forces avaient été confrontées à une « forte tempête de sable » et qu'elles ne connaissaient pas le terrain.

Contrairement à l'EIIS, « nos forces ne connaissent pas la zone et ne peuvent pas se déplacer dans des conditions de visibilité nulle », a-t-il précisé.

« Des renforts militaires et des armes lourdes ont été envoyés vers le front, et certaines unités ont été remplacées par d'autres plus expérimentées », a poursuivi le commandant.

« Nous lancerons une nouvelle campagne militaire dès que ces renforts seront arrivés », a-t-il fait savoir.

L'Irak prépare une « défense totale »

Les activistes ont repris le contrôle de plusieurs localités à l'est de l'Euphrate, notamment al-Sousa et al-Baghouz, près de la frontière avec l'Irak.

L'Irak a renforcé les unités chargées de la sécurisation de la frontière avec la Syrie, a indiqué à Diyaruna le général de brigade Yahya Rasoul, porte-parole du ministère irakien de la Défense.

« Des brigades d'artillerie ont également été déployées », a-t-il déclaré, ajoutant qu'elles répondront fermement à toute menace contre le territoire irakien.

Ces mesures s'accompagnent « d'actions de renseignements et de reconnaissance précise basées sur une technologie de pointe », a précisé Rasoul.

Pendant cette période de l'année, les zones frontalières connaissent souvent des tempêtes de sable et de nombreuses fluctuations météorologiques, que l'EIIS utilise à son avantage, a fait savoir Rasoul.

« Mais nous prenons cela en compte, et nos troupes sont aujourd'hui équipées de caméras thermiques et d'appareils sophistiqués qui se sont montrés efficaces pour surveiller et détecter beaucoup de terroristes ayant passé la frontière », a-t-il expliqué.

Ces appareils sont capables de détecter les déplacements de l'EIIS « même dans les pires conditions météorologiques », selon Rasoul.

Les forces de sécurité mènent constamment des opérations de sécurité en profondeur dans le désert à la recherche d'éléments de l'EIIS, a-t-il fait savoir, et ces opérations préventives qualitatives ont épuisé l'ennemi et ont détruit les repaires et les refuges qui lui restaient.

Aimez-vous cet article?
5
4 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)

Par Dieu, ils existent à la fois dans l'ouest et l'est de Mossoul. Le gouvernement les connaît. Nous les signalons, mais ils trouvent leur issue. Que Dieu se venge de ce gouvernement!

Répondre

Nous sommes tous avec nos forces armées héroïques.

Répondre

O Dieu donnez la victoire à notre armée, la mobilisation et humiliez le kufr et les infidèles!

Répondre

Les cellules dormantes à Mossoul sont retournées et personne ne fait rien contre elles. Les agences de sécurité les protègent pour de l'argent. S'il vous plait faite attention à cette information avant qu'il ne soit trop tard. Que Dieu vous donne la victoire à nos forces de sécurité sincères et honnêtes!

Répondre