https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/05/04/feature-03

×
×
Société |

L'emblématique mosquée al-Nouri de Mossoul reconstruite

Par Khalid al-Taie

image

Des responsables irakiens inspectent les dégâts causés à la mosquée al-Nouri de Mossoul après son explosion par "l'Etat islamique en Iraq et en Syrie" en juillet 2017. [Photo fournie par l'Autorité sunnite de dotation de Ninive]

L'Autorité sunnite irakienne de dotation a signé jeudi 3 mai un accord avec l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour reconstruire la Grande mosquée al-Nouri et son emblématique minaret al-Hadba à Mossoul.

L'accord complète un mémorandum d'accord signé par le ministère irakien de la Culture avec son homologue des EAU et l'UNESCOle 23 avril, aux termes duquel les EAU financeront la restauration de la mosquée sur une période de cinq ans.

"L'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) a fait exploser la mosquée al-Nouri de Mossoul et son minaret caractéristique du 12ème siècle le 21 juin avant de s'en retirer lorsque les forces irakiennes se sont rapprochées de lui.

Le chef du groupe, Abou Bakr al-Baghdadi, a fait sa première apparition publique à la chaire de la mosquée le 4 juillet 2014, annonçant l'établissement d'un "califat" et se proclamant "calife de tous les musulmans".

image

Le minaret emblématique d'al-Hadba de la mosquée al-Nouri à Mossoul a été détruit par "l'Etat islamique en Iraq et en Syrie" en juillet 2017. [Photo fournie par l'Autorité sunnite de dotation de Ninive]

Le minaret incliné de la mosquée, nommé pour le sultan Noureddin al-Zanki et achevé en 1172, a longtemps été un symbole de l'identité culturelle de Mossoul.

La mosquée sera restaurée entièrement

La dotation sunnite coopérera avec l'UNESCO pour reconstruire les deux monuments anciens, a déclaré le chef de la dotation dans la province de Ninive Abou Bakr Kanaan.

Il y a six jours, une équipe technique de l'ONU "a visité le site de l'explosion pour prélever des échantillons des pierres et des matériaux de la mosquée et du minaret et effectuer les tests techniques requis pour la restauration", a-t-il déclaré à Diyaruna.

Une clôture a été érigée autour du site pour empêcher le pillage et la perte des antiquités restantes, a-t-il dit.

Les Emirats arabes unis "financeront le projet de reconstruction, qui devrait débuter ce mois-ci", a indiqué Kanaan, notant que le projet sera exécuté sur cinq ans sous la supervision d'experts italiens.

Les EAU ont alloué 50,4 millions de dollars pour financer la mosquée al-Nouri et son projet de reconstruction du minaret d'al-Hadba, a déclaré à Diyaruna Omri al-Obeidi, porte-parole du ministère irakien de la Culture.

Le montant a été annoncé par la ministre de la Culture des EAU, Noura al-Kaabi, lors d'une récente visite à Bagdad.

Le mémorandum d'accord avec les Emirats arabes unis est "un grand pas en avant vers la reconstruction de tous les monuments historiques et archéologiques détruits par les terroristes", a déclaré Obeidi.

Il signale également un "sens international de la responsabilité de préserver le patrimoine culturel de l'Irak", a-t-il souligné.

"Nous coopérons avec d'autres pays pour recueillir des informations sur les zones historiques détruites par [des groupes terroristes en Irak], afin d'évaluer les dégâts subis et de former le personnel irakien aux travaux de restauration", a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
2
NON
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire
Captcha