https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2018/04/03/feature-03

×
×
Terrorisme |

Tahrir al-Sham encercle des militants dans la campagne d'Idlib

Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Des éléments de Tahrir al-Sham vérifient les téléphones et les papiers d'identité à un poste de contrôle dans la province rurale d'Idlib. [Photo fournie par Haisam al-Idlibi]

Des éléments de Tahrir al-Sham ont arrêté des personnes opposées à l'alliance extrémiste, notamment des militants des médias, dans plusieurs villages et villes de la province d'Idlib, a expliqué un militant local à Diyaruna.

Ces dernières heures, des unités de Tahrir al-Sham ont pris d'assaut les maisons d'activistes et d'opposants à l'alliance dans diverses parties de la campagne d'Idlib, son principal bastion, a expliqué le militant local Haisam al-Idlibi à Diyaruna.

Les combattants de l'alliance sont déployés en grands nombres aux postes de contrôle de la région, où ils contrôlent de près les identités et les téléphones à la recherche d'éventuels contenus publiés ou d'activités sur les réseaux sociaux faisant part de leur opposition ou de critiques envers Tahrir al-Sham, a-t-il expliqué.

« Les militants Ahmed Ezzo al-Sheikh Ali et Mahmoud Ahmed al-Cheikh Ali de Sarmada, dans le nord d'Idlib, ont été arrêtés lundi 2 avril », a rapporté al-Idlibi.

Tous deux avaient critiqué l'alliance sur les réseaux sociaux, a-t-il précisé.

Les éléments de Tahrir al-Sham ont également arrêté Alaa Nizar al-Rayya, du village de Maarat Hourma dans le sud de la province rurale d'Idlib, à un poste de contrôle, après qu'une inspection de son téléphone a révélé des contenus et des vidéos critiquant l'alliance et ses éléments.

Dans la ville de Has, un jeune homme du nom d'Abdoullah Farhat a été tué peu de temps après avoir été interné à la prison d'al-Iqab affiliée à Tahrir al-Sham, a expliqué al-Idlibi.

Tahrir al-Sham et le Front de libération syrien récemment formé ont signé un accord de trêve dimanche dans la soirée, a-t-il indiqué.

« Nous avons néanmoins constaté certaines violations de cette trêve, comme cela a été le cas dimanche dans la soirée, après que Tahrir al-Sham a tenté de prendre d'assaut la ville de Darat Azza et la localité de Mkalbis », a-t-il expliqué.

« Des éléments de Tahrir al-Sham ont bombardé Darat Azza sous un feu d'artillerie nourri, blessant plusieurs civils et causant des dommages importants aux biens privés », a-t-il conclu.

Aimez-vous cet article?
2
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha