Sécurité

Les forces irakiennes consolident leurs compétences acquises au combat

Khalid al-Taie

image

Un soldat irakien reçoit une formation à l'utilisation d'un mortier. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Suite à leur victoire décisive sur « l'État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS), les forces irakiennes suivent un entraînement intensif destiné à renforcer les compétences acquises lors des combats pour la libération.

« Cette année, nous nous consacrons à notre objectif principal, qui est de développer les capacités de l'armée et d'améliorer son état de préparation, avec l'aide de la coalition internationale et de l'OTAN », a expliqué le général de brigade Tahseen al-Khafaji, porte-parole du ministère de la Défense.

Les formateurs de la coalition enseignent plusieurs compétences au combat dans le cadre d'un programme d'un an, et les forces irakiennes « respectent cette formation conformément au calendrier fixé », a-t-il précisé pour Diyaruna.

Ce programme de formation recouvre l'ensemble des activités militaires, à la fois pour l'armée et pour les autres agences de sécurité comme la police et les forces de l'antiterrorisme, a-t-il poursuivi.

image

Des soldats irakiens apprennent comment évacuer les blessés d'un champ de bataille, dans le cadre d'un programme d'un an d'entraînement des forces par la coalition internationale. [Photo fournie par le ministère irakien de la Défense]

Cette formation couvre les parachutages, les assauts dans des bâtiments et l'accès à des cibles spécifiques, qui sont des compétences nécessaires pour les soldats maintenant que les opérations militaires sont pour l'essentiel axées sur l'attaque des lieux où se cachent les militants, a-t-il indiqué.

Elle couvre également les techniques militaires avancées comme la gestion des combats et la planification des attaques et des manœuvres, a-t-il ajouté.

Les bénéficiaires de cette formation apprennent comment attaquer les activistes depuis les airs, protéger les frontières contre les infiltrations, conduire des missions de reconnaissance et de recherche, et libérer des otages, a-t-il détaillé.

Ils apprennent également comment mener des interventions paramédicales lors des combats et comment évacuer les blessés du champ de bataille, a-t-il ajouté.

« La formation des soldats se déroule sans problèmes », a expliqué al-Khafaji. « Dès qu'un régiment termine sa formation, un autre vient prendre sa place. »

Une formation interagences

Huit unités de l'armée seront formées, suivies par le même nombre de la police fédérale et de la police aux frontières, a précisé le spécialiste de la sécurité Saeed al-Jayashi à Diyaruna.

Les forces tribales seront également entraînées afin de renforcer l'action des forces de sécurité et de maintenir la stabilité dans les zones libérées, a-t-il ajouté.

Depuis 2014, la coalition a armé et formé un nombre important de forces irakiennes et leur a fourni un soutien logistique et une couverture aérienne sur le champ de bataille, a rapporté al-Jayashi.

« La coalition est impatiente de mener à bien sa mission consistant à aider l'Irak à développer ses institutions sécuritaires et militaires », a-t-il ajouté.

La formation actuelle est à la fois théorique et pratique, a-t-il souligné, et les combattants acquièrent l'expertise dont ils ont besoin pour répondre aux conditions les plus difficiles avec un haut niveau de professionnalisme.

« La victoire écrasante que nous avons obtenue sur le terrorisme nous incite à poursuivre nos efforts en faveur du renforcement des capacités de nos forces », a conclu al-Jayashi.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500