Sécurité

Les forces irakiennes ciblent les cachettes de l'EIIS dans le désert de Heet

Par Khalid al-Taie

image

Des soldats irakiens sont photographiés avec des armes saisies des élément de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie'' dans la ville de Heet dans la province de l'Anbar. [Photo de la page Facebook de la Direction des renseignements irakiens]

Les forces irakiennes ont mené avec succès des opérations de sécurité préventive pour éliminer les cachettes de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS) dans le désert entourant la ville de Heet dans la province de l'Anbar, a indiqué le gouverneur de Heet, Mohannad al-Obeidi.

"Le désert n'est plus un endroit sûr pour les terroristes qui ont été vaincus dans les batailles de libération", a-t-il dit à Diyaruna.

Les forces conjointes du commandement des opérations d'Al-Jazeera et de la 7éme division de l'armée et des membres des tribus ratissent jour et nuit les zones désertiques avec une couverture aérienne de l'armée de l'air Irakienne et des avions de la coalition internationale.

"Au cours des trois derniers jours, ils ont été en mesure de mener à bien plusieurs opérations de préemption qui ont aidé à contrecarrer les complots terroristes visant à attaquer la ville", a-t-il indiqué.

L'un des principaux succès a été "la destruction d'une cachette massive de l'EIIS dans le désert, à 10 kilomètres de la ville de Kabisa [sud-ouest de Heet]", a-t-il déclaré.

La cachette contenait «100 ceintures explosives, 175 engins explosifs et une mine terrestre prête à exploser, ainsi que des armes, de l'équipement et du matériel logistique pour les terroristes», a indiqué M. al-Obeidi.

Cela a coïncidé avec une autre opération réussie menée par une force de la Direction des renseignements militaires avec le soutien de combattants de la tribu Albou Nimr et d'autres tribus dans la région de Wadi Suwaib au nord-est de Heet, a-t-il précisé.

Le 26 février, les combattants se sont déplacés dans une cachette dans le désert qui abritait trois hommes armés qui planifiaient des attentats terroristes, a déclaré al-Obeidi.

Les forces irakiennes ont tué les hommes armés et saisi leur équipement et leurs armes, a-t-il dit.

Quatre tunnels et 44 engins explosifs improvisés (EEI) ont également été détruits lors de l'opération.

Heet sécuritairement «stable pendant des mois»

Al-Obeidi a attribué ces succès au soutien des habitants, "qui fournissent maintenant aux forces de sécurité des informations immédiates sur toute situation qui soulève leur suspicion".

Des confessions extraites d'éléments de cellules dormantes capturés ont également permis de retrouver et d'arrêter d'autres extrémistes et de détruire leurs armes, a-t-il ajouté.

Les forces irakiennes sont déployées à travers Heet et ses environs ainsi qu'au désert entourant la ville, a-t-il dit.

"La situation sécuritaire est stable depuis plusieurs mois grâce à la vigilance de nos forces et à des efforts actifs pour localiser et éliminer les terriers des l'EIIS ", a-t-il expliqué.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500