https://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/features/2017/11/20/feature-01

×
×
Religion |

Les jeunes de Ninive restaurent les églises endommagées par Daech

Par Khalid al-Taie

image

Deux bénévoles participant à une initiative pour restaurer et réparer les églises de la province de Ninive endommagées par « l'État islamique » hissent une croix sur une église dans la ville de Tall Kayf, au nord de Mossoul. [Photo publiée sur la page Facebook du militant Mohammed Qusay le 3 novembre]

Des jeunes irakiens de la province de Ninive travaillent à restaurer les églises locales endommagées lorsque « l'État islamique » (Daech) contrôlait la région.

Au travers d'initiatives locales, des centaines de bénévoles cherchent à panser les plaies de la société en encourageant les chrétiens irakiens à revenir en plus grands nombres dans leurs villes et leurs villages.

« Mossoul de paix », l'une des quatre équipes de bénévoles basées à Mossoul, a récemment lancé son « Initiative de restauration d'églises » visant à réparer les églises endommagées.

De nombreux garçons et filles de la province participent à cette initiative, a expliqué Mohammed Qusay, militant social et membre de l'équipe « Mossoul de paix ».

« Il existe trois autres équipes : l'équipe « Paix à Ninive », « Donner sans frontières » et la « Cellule médias de la jeunesse de Ninive », ainsi que des bénévoles et des militants indépendants qui ne sont affiliés à aucun parti », a-t-il précisé à Diyaruna.

Près de 300 bénévoles participent à cette initiative, dont 45 appartiennent à « Mossoul de paix » et 180 sont des participants indépendants, a-t-il poursuivi.

Encourager les minorités à revenir

« Ces bénévoles représentent les nombreux groupes ethniques qui vivent à Mossoul et dans la province de Ninive », a-t-il expliqué, ajoutant qu'ils « constituent un ensemble cohérent et uni qui reflète la force des relations entre les Irakiens ».

« Notre initiative a pour but de travailler ensemble, collectivement, pour faire revivre les églises qui ont été endommagées par les terroristes et les extrémistes dans notre ville de Mossoul et dans toute la région de la plaine de Ninive », a indiqué Qusay.

Le but de cette initiative est de « tenter d'envoyer un message rassurant à nos frères chrétiens et leur demander de quitter les camps et les abris et revenir dans leurs maisons pour y pratiquer librement leur religion », a-t-il indiqué.

« Nous voulons surmonter l'impact laissé par Daech et vivre à nouveau ensemble sur cette terre : musulmans, chrétiens, yézidis et toutes les autres composantes de la société », a-t-il ajouté.

Les efforts se concentrent sur la reconstruction du tissu social et la fin de l'époque du terrorisme, a-t-il dit, soulignant que cette initiative avait été chaleureusement accueillie par les habitants locaux, avec des messages de solidarité venant également d'Irakiens vivant à l'étranger.

Les équipes ont commencé leur travail en nettoyant et en réparant deux églises, l'église de la Vierge Marie à l'est de Mossoul, et l'église du cœur du Christ dans la ville de Tall Kayf, au nord de Mossoul, a précisé Qusay.

Elles ambitionnent de restaurer plus de 30 églises dans Mossoul et ses environs, a-t-il poursuivi, appelant le gouvernement et les autorités compétentes à apporter leur soutien à cette initiative.

« Nous sommes face à des destructions à grande échelle et nous avons besoin de l'aide de chacun pour pouvoir surmonter ces défis », a-t-il affirmé.

« Nous sommes un seul peuple »

« C'est une belle initiative de la part de jeunes qui sont conscients et dévoués à leur pays, et qui veulent réparer les fissures que les terroristes ont créées dans la société de Ninive », a estimé pour sa part Hassan Shabib, membre de la commission pour la sécurité du conseil provincial de Ninive.

Cela fait longtemps que Ninive est connue pour la bonne coexistence entre ses divers groupes ethniques et religieux, a expliqué Shabib à Diyaruna.

Lorsque Daech s'est emparé de Mossoul mi-2014, des milliers de chrétiens et d'autres minorités ont fui la province après que le groupe eut confisqué leurs maisons et brûlé et détruit leurs lieux de prière.

Même si la province a été entièrement reprise des mains de Daech, « le retour des chrétiens déplacés est encore très limité », a expliqué Shabib.

« Ils doivent être rassurés sur le fait que le chapitre de Daech a été refermé une bonne fois pour toutes et que le danger a été éliminé et ne reviendra jamais », a-t-il déclaré. « Cette initiative de la jeunesse est une étape importante dans cette direction. »

« Cette initiative reflète la profondeur de la cohésion sociale et le désir de bâtir des passerelles de confiance pour consolider la coexistence et la stabilité sociale », a expliqué à Diyaruna Seydou al-Tatani, membre du conseil provincial de Ninive.

« Les terroristes ont tenté de porter atteinte à notre unité, mais ils n'y sont pas parvenus, et aujourd'hui les habitants et les jeunes remettent les choses en ordre », a-t-il poursuivi.

Et de conclure : « Nous remercions les instigateurs de cette initiative et saluons leurs efforts, et nous appelons chacun à répandre l'harmonie et l'amour, parce que nous sommes un seul peuple et ne pouvons vivre que si nous le faisons ensemble. »

Aimez-vous cet article?
0
NON
1 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire

Que la paix et la bénédiction de Dieu soient sur la jeunesse irakienne, sunnite et chiite, qui est si dévouée et compatissante. Ils soutiennent leurs compatriotes honorables et les personnes nobles, indépendamment de leur affiliation religieuse. Le peuple irakien est une nation unie, honorable et extrêmement courageuse et dévouée. Parmi eux se trouvent les forces héroïques de Hashad Al-Shaabi, qui a détruit le groupe criminel et meurtrier de l'Etat islamique. [disons] Takbir: Dieu est grand! Pussiez-vous réussir et être victorieux et pussiez-vous vivre les uns avec les autres en toute bonté et bonheur.

Répondre