NOUVELLES D’IRAK
Terrorisme

De nouvelles divisions apparaissent au sein de Tahrir al-Sham après la démission du leader

Par Waleed Abou al-Khair au Caire

image

Les éléments des Brigades Ibn Taymyyah dans la ville de Daret Ezza, dans la region rurale de l'ouest d'Alep, se sont affrontés avec Tahrir al-Sham au cours de la dernière semaine. [Photo fournie par Faisal al-Ahmad]

De nouvelles divisions ont émergé dans les rangs de l'alliance Tahrir al-Sham, qui est dominée par l'ancien Front d'al-Nosra (FAN), à l'ouest de la région rurale de la province d'Alep, ont déclaré des activistes à Diyaruna.

Les fissures proviennent de graves désaccords entre le leadership du groupe et les membres des Brigades Ibn Taymiyyah dans la ville de Daret Azza, ont-ils dit, et ont coïncidé avec des manifestations populaires contre Tahrir al-Sham et la démission de son chef.

Les brigades Ibn Taymiyyah, qui ont rejoint Tahrir al-Sham en juillet, a annoncé dimanche 1er octobre qu'elle s'est complètement séparée de l'alliance, a déclaré à Diyaruna le militant médiatique d'Alep, Faisal al-Ahmad.

Les brigades contrôlent une zone clé à l'ouest d'Alepp rural, en particulier la ville de Daret Azza, a-t-il dit.

image

Les résidents de Daret Ezza, à l'ouest d'Alep, manifestent contre la présence de Tahrir al-Sham dans leurs régions le 1er octobre. [Photo fournie par Faisal al-Ahmad]

Lundi, Tahrir al-Sham a pris le contrôle de Daret Ezza après avoir encerclé la ville et obligé les brigades à abandonner toutes leurs positions.

Les affrontements armés entre les deux parties ont éclaté au cours de la dernière semaine après que les éléments de Tahrir al-Sham déployés dans des zones sous le contrôle des brigades aient tenté d'arrêter un de leurs responsables, Abbad Fendo.

"La situation s'est rapidement détériorée dimanche après qu'une patrouille de sécurité de Tahrir al-Sham ait arrêté le cheikh Osama Shannaq", a déclaré Al Ahmad, responsable administratif des Brigades Ibn Taymiyyah.

"L'arrestation a conduit à des affrontements et des manifestations dispersées qui ont ont été organisées dans la ville de Daret Azza, exigeant que les éléments de Tahrir al-Sham quittent définitivement la région", a-t-il ajouté.

Les divisions et le changement ont envahi Tahrir al-Sham

Les Brigades d'Ibn Taymiyyah sont la troisième faction à avoir annoncé sa sépration de l'alliance depuis sa création le 28 janvier, après Noureddine al-Zinki et Ahrar al-Sham.

Plusieurs éminents érudits ont également démissionné de l'alliance , y compris le clerc radical saudien Abdoullah al-Mouhaysini, membre fondateur de Tahrir al-Sham, et Mosleh al-Alyani.

Toujours dimanche, Tahrir al-Sham a annoncé que le leader Abou Jaber Sheikh avait démissionné de son poste.

Abou Jaber Cheikh, qui était l'ancien chef d'Ahrar al-Sham, s'était nommé commandant en chef de Tahrir al-Sham après sa création en janvier. Il va maintenant présider le conseil de shura de l'alliance, a déclaré le groupe dans un communiqué.

Abou Mohammed al-Joulani, leader du FAN et principal commandant militaire de Tahrir al-Sham, assumera désormais le leadership de l'alliance, a indiqué le communiqué.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500