Sécurité

Les forces irakiennes reprennent le contrôle de l'est de Shirqat

par Khalid al-Taie

image

Les forces irakiennes ont réussi à prendre position sur le côté est d'al-Shirqat dans cette photo, publié en ligne le 24 septembre. [Photo de la page Facebook du commandement de la police fédérale ]

Les forces terrestres irakiennes, soutenues par des avions de combat de la coalition, ont progressé rapidement dans l'opération pour reprendre Al-Hawija et ses régions environnantes de "l'Etat islamique en Irak et en Syrie" (EIIS), a déclaré un responsable local.

Les troupes irakiennes ont jusqu'à présent réussi à libérer le côté est d'al-Shirqat dans la province de Salaheddine. a déclaré à Diyaruna Le gouverneur d'al-Shirqat Ali Dawdah le lundi 25 septembre.

"Nos forces militaires, avec le soutien des avions de combat de la coalition, ont remporté une grande victoire", a-t-il déclaré. "Le centre du côté [est] d'al-Shirqat, et les 42 villages de ce côté ont été récupérés".

"Al-Shirqat est maintenant une ville entièrement libérée".

Les forces de sécurité ont continué à dépasser les limites administratives de la ville jusqu'à al-Zab, à l'ouest du quartier d'al-Hawija et au nord de la ville de Baiji, a-t-il précisé.

Dans ce domaine, environ 10 villages ont été libérés, y compris al-Naml, Sbeih, al-Rawyeen, al-Halawat, al-Talia et al-Mashak, a indiqué Dawdah.

Les forces de sécurité n'ont pas rencontré de difficultés importantes à mesure qu'elles progressaient dans le côté est de la ville, a-t-il noté.

Opération militaire propre

Après que les lignes de front de l'EIIS près du village de Kanous ont été détruites, a indiqué Dawdah, "l'opération de libération se déplaçait d'un village à l'autre très rapidement".

"Etant donné que ces défenses ont été dépassées, les terroristes n'ont mené que deux attaques suicides, l'une d'entre elles avec une voiture piégée et l'autre avec une ceinture explosive qui n'a eu aucun effet sur l'avance des unités", a-t-il ajouté.

Le territoire libéré est presque exempt de mines et d'explosifs qui pourraient entraver le progrès, a souligné Dawdah, ajoutant que les attaques aériennes ciblant les bastions de l'EIIS ont également joué un rôle clé dans la victoire.

L'EIIS a perdu au moins 160 combattants, dont la plupart sont encore enterrés sous les décombres des bâtiments et des maisons où ils ont été bloqués, a-t-il dit.

L'opération visant à libérer l'est d'Al-Shirqat a été militaire propre et aucune perte n'a été enregistrée parmi les militaires ou les quelques 1 000 familles locales, a-t-il ajouté.

Au cours de l'opération, 10 combattants irakiens de l'EIIS se sont rendus aux forces militaires, a déclaré Dawdah.

"La situation de sécurité est actuellement stable dans le côté [de l'est]", a-t-il affirmé.

"Les forces militaires ont un contrôle total sur les zones libérées et mènent des recherches des militants encore cachés et les armes, les munitions et les magasins d'appareils explosifs improvisés", a-t-il ajouté.

Aimez-vous cet article?
2
0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 caractères restants (1500 MAX)