NOUVELLES D’IRAK
Droits de la Femme

L'initiative koweitienne aide les veuves irakiennes à acquérir des compétences professionnelles

par Alaa Hussain à Baghdad

image

L'association médicale irakienne unie distribue des machines à coudre et d'autres équipements aux veuves déplacées qui ont complété un programme de formation professionnelle financé par la Société koweïtienne de secours. [Photo fournie par Association Médicale Irakienne Unie]

Les veuves irakiennes de cinq provinces ont reçu la formation et l'équipement dont elles ont besoin pour démarrer leurs propres petites entreprises et avancer dans leur vie.

L'initiative d'autonomisation de trois mois fait partie de la campagne Kuwait By Your Side, financée par la Société koweïtienne de Secours et mise en œuvre par l'Association Médicale Irakienne Unie (AMIU).

L'initiative vise à aider les femmes irakiennes déplacées ayant perdu leurs maris à cause de la violence perpétrée par «l'Etat islamique en Irak et en Syrie» (EIIS) à acquérir les compétences dont elles ont besoin pour établir leurs propres sources de revenus.

Une formation et une assistance ont été fournies à "2 500 veuves déplacées de Bagdad, l'Anbar, Salaheddine, Diyala et Ninive, avec 500 bénéficiaires de chaque province", a déclaré à Diyaruna le président de l'UIMS, Ahmed Moushrif.

Apprendre de nouvelles compétences

Les femmes ont appris des compétences telles que la couture, l'élevage de volailles, la coiffure et la pâtisserie, a-t-il déclaré.

On leur a présenté l'équipement dont elles avaient besoin pour commencer leur propre entreprise lors d'une cérémonie au ministère du Travail et des Affaires Sociales à Bagdad, en présence de l'ambassadeur koweïtien en Irak Salem al-Zamanan.

Dans la province de l'Anbar, 500 veuves déplacées ont reçu une formation au Centre de formation professionnelle à Ramadi, qui relève du ministère du Travail et des Affaires Sociales, a déclaré Ahmed Mohammed, président-adjoint de l'établissement.

"Ces femmes viennent de différentes régions de la province telles que Ramadi, Falloujah, al-Baghdadi, Heet et d'autres villes", a-t-il indiqué à Diyaruna.

L'initiative koweitienne s'est engagée à soutenir les veuves du premier jour de formation jusqu'à ce qu'elles aient commencé à travailler, a-t-il déclaré, notant que les dépenses de transport de l'équipement à leur domicile ou à leur lieu de travail a été couvertes.

Résoudre un problème social

Il y a un nombre croissant de veuves en raison de la guerre contre L'EIIS et de la violence perpétrée par le groupe, a déclaré à Diyaruna la présidente du comité d'éducation du conseil provincial de l'Anbar, Ibtissam Mohammed.

Les programmes qui habilitent les veuves offrent de véritables avantages sociaux en les réhabilitant et en contribuant à atténuer leurs souffrances, a-t-elle souligné.

«Ce qui distingue ces programmes, c'est qu'ils forment des femmes déplacées à travers des cours qui durent des semaines, puis leur fournissent l'équipement nécessaire pour les aider à commencer à travailler», a-t-elle déclaré.

Par exemple, une femme formée à la couture recevrait une machine à coudre et ceux qui ont reçu une formation en cuisine recevront des fours, a-t-elle dit.

De telles initiatives permettent aux veuves déplacées d'être productives dans la société et de subvenir à leurs besoins et à ceux de leurs enfants, a-t-elle ajouté.

Aimez-vous cet article?

0 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500