Terrorisme

Les kamikazes de l'EIIL tuent 27 dans une cérémonie de mariage irakienne

par Khalid al-Taie

image

les personnes en deuil tiennent le costume de mariage d'Akram al-Karradi, victime de 22 ans d'un attentat à la bombe qui a dévasté Karrada, un quartier commercial achalandé de Baghdad il y a deux jours le 5 juillet 2016. L'attentat suicide revendiqué par 'l'Etat Islamique en l'Irak et au Levant' (EIIL) a tué plus de 200 personnes. [Sabah Arar/AFP]

Deux kamikazes de 'l'Etat Islamique en l'Irak et au Levant' (EIIL) ont attaqué une célébration organisée la nuit avant un mariage au nord de Bagdad tuant 27 personnes, a annoncé la police de Salaheddine jeudi 9 mars.

Les attaques à la bombe dans la région d'al-Hajaj, au nord de la ville de Tikrit, ont aussi blessé 33 personnes, a annoncé le porte-parole de la police Hassan al-Majmaie à Diyaruna.

"Le premier s'est fait exploser à 8:30 du soir parmi les hommes qui dansaient dans la cérémonie de mariage", alors que le deuxième a attaqué quelques minutes plus tard, a déclaré un lieutenant colonel de la police à l'AFP.

Les kamikazes ont fait exploser des ceintures explosives, a déclaré le policier.

Parmi les victimes il y avait quatre enfants et trois femmes, a précisé al-Majmaie.

"Huit des hommes morts n'ont pas encore été identifiés parce qu'ils ont été brûlés dans l'explosion au point de devenir méconnaissables", a-t-il ajouté.

"l'attaque est une réaction aux défaites récentes de l'EIIL à Mossoul et l'Anbar", a-t-il fait savoir.

La cérémonie de mariage était organisée par une famille faisant partie d'une grande tribu anti-EIIL à l'Anbar, selon al-Majmaie.

Le directeur-adjoint du conseil provincial de Salaheddine Ahmed Nazem al-Azzawi a condamné l'attaque la décrivant comme "lâche et honteuse".

L'attaque prouve que "les terroristes n'ont aucun respect pour aucune valeur humaine ou religieuse", a-t-il déclaré à Diyaruna, insistant que "cet incident ne doit pas passer sans punition ou représailles".

'Pas de moyen d'échapper à la punition "

Le conseil provincial compte tenir des réunions avec les commandants de la police et de l'armée dans la province afin de "lancer une enquête sur ce qui s'est passé", a-t-il dit.

"Nous ne resterons pas sans réagir lorsqu'une brêche sécuritaire a lieu".

"Des mesures urgentes vont être adoptées pour éliminer les cellules dormantes dans la province qui menacent la vie des citoyens", a déclaré al-Azzawi. "Nous devons éradiquer les bastions de l'EIIL et adopter des mesures concrètes contre ses tentatives de porter atteinte à la sécurité de la province".

L'attaque de l'EIIL sur la fête de mariage est une réaction aux grandes pertes subies par le groupes dans la bataille de libération de la ville de Mossoul, a annoncé le président du comité de sécurité du conseil provincial de Salaheddine Jassim al-Jabara.

"Avec cet acte barbare, l'ennemi veut envoyer un message qu'il existe encore et qu'il est encore capable de faire du mal aux gens et perpétrer les attentats les plus abominables et sanglantes", a-t-il précisé à Diyaruna.

Les forces de sécurité et les hommes des tribus "n'épargnent aucun effort pour arriver aux terroristes recherchés, et quiconque qui a commis un crime pareil n'échappera pas à la punition", a-t-il précisé.

Al-Jabara a appelé à un renforcement des mesures de sécurité pour empêcher "les bastions militaires secrets de se constituer dans le déserts de la province".

Aimez-vous cet article?

1 COMMENTAIRE (S)
Politique Commentaire * INDIQUE CHAMP NÉCESSAIRE 1500 / 1500

Nous sommes à Allah et à Lui nous retournerons! Nous prions Allah le tout-puissant d'accueillir les martyrs de l'Irak dans sa miséricorde, de les envoyer au paradis et d'accorder à leurs familles la patience et la consolation!

Répondre