http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/10/09/newsbrief-02

×
×

L'EIIS réclame la responsabilité d'un attentat suicide à Raqqa, Syrie

« L’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS) a revendiqué la responsabilité d'un attentat-suicide sur son ancien bastion syrien à Raqqa, a rapporté l'AFP mercredi 9 octobre.

Pendant la nuit, deux combattants de l'EIIS armés de pistolets, grenades et ceintures d'explosifs ont lancé une « violente attaque » sur les forces de sécurité à Raqqa, selon l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Les affrontements qui se sont ensuivis entre les attaquants et les combattants affiliés aux Forces démocratiques syriennes (FDS) ont duré plus d'un heure, a précisé l'Observatoire.

L'EIIS a revendiqué la responsabilité de l'attaque sur l'application de messagerie Telegram.

L'attentat à Raqqa a pris fin lorsque les deux militants ont déclenché leurs gilets d'explosifs après qu'ils ont été encerclés, selon l'Observatoire.

Il n'y avait pas eu de rapports immédiats de victimes parmi les forces de sécurité.

Les FDS syriennes ont mis en garde lundi qu'une offensive turque pourrait permettre aux chefs survivants de l'EIIS de sortir de leurs cachettes.

Elles ont ajouté que les cellules de l'EIIS chercheraient aussi à faire sortir les extrémistes détenus dans les prisons kurdes et envahir les camps oû leurs proches sont détenus.

Mais le porte-parole de la présidence turque Ibrahim Kalin a affirmé lundi qu'Ankara continuerait à combattre l'EIIS « et ne permettra pas son retour sous quelque forme que ce soit ».

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha