http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/10/03/newsbrief-01?di_exp_001=true

×
×

Observatoire: 173 civils tués par des mines en Syrie cette année

Au moins 173 civils ont été tués en Syrie par des mines terrestres et résidus explosifs de guerre depuis le début de l'année, a rapporté l'AFP jeudi 3 octobre.

Les parties belligérantes en Syrie avaient toutes planté des mines terrestres dans les zones urbaines et rurales depuis le début du conflit en 2011.

A travers le pays, plus de 10 millions de personnes vivent dans des zones contaminées par risques explosifs, a indiqué l'ONU.

« Depuis le début de 2019, 173 civils, y compris 41 enfants, ont été tués par les mines terrestres et les résidus explosifs de guerre», a affirmé l'Observatoire syrien des droits de l'homme.

Parmi ces victimes, au moins 40 ont été tués en creusant à la recherche de truffes, a signalé l'observatoire.

« Chaque jour, des civils perdent leurs vies ou sont mutilés à vie à cause des mines terrestres et engins non explosés», a souligné le Bureau de l'ONU pour la Coordination des Affaires Humanitaires (BCAH).

« Il est estimé que deux sur trois survivants d'un incident de danger explosif en Syrie souffriront d'un handicap permanent», a-t-il ajouté sur Twitter.

Le Service de lutte anti-mines de l'ONU (UNMAS) a précisé que la prolifération des mines « entrave » les tentatives de dégager les débris et cultiver les terrains agricoles.

Elle pose également une menace aux enfants et empêche le retour des syriens déplacés à leurs villes et villages, a affirmé l'UNMAS à l'AFP en août.

Aimez-vous cet article?
0
NON

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha