http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/09/03/newsbrief-04?di_exp_001=true&locale_switch_001=true

×
×

L'ONU 'facilite' les évacuations du camp du désert en Syrie

L'ONU a annoncé vendredi 30 août qu'elle aiderai à évacuer les civils d'un camp « abyssal » près de la frontière avec la Jordanie, après qu'une mission a déterminé la semaine dernière qui voulait partir.

« Nous sommes prêts à faciliter » les évacuations du camp al-Rukban, a affirmé Panos Moumtzis, le chef des affaires humanitaires de l'ONU en Syrie.

« Nous voulons nous assurer que cela se passe de manière volontaire», a-t-il affirmé à l'AFP dans une interview à Beyrouth, décrivant la situation au camp « d'abyssal ».

Selon le responsable onusien, environ 12 700 personnes demeurent au camp isolé d'al-Rukban près d'une base utilisée par la coalition internationale combattant « l’État islamique en Irak et en Syrie » (EIIS).

Le gouvernement syrien et la Russie ont affirmé en février qu'ils avaient ouvert des passages du camp, appelant les résidents à partir.

Plus de la moitié de la population originale sont partis ces derniers mois, a annoncé l'ONU.

L'ONU et le Croissant Rouge arabe syrien avaient envoyé une mission au camp la semaine dernière pour déterminer le nombre de personnes toujours à l’intérieur et qui voulaient partir, a affirmé le responsable de l'ONU.

« Un peu plus d'un tiers d'entre eux souhaitent partir», a précisé Moumtzis.

« La grande majorité veut aller dans les zones détenues par le gouvernement et certains autres veulent partir au nord» détenu par l'opposition, a-t-il ajouté.

Environ 47% des résidents du camp interrogés ont affirmé qu'ils voulaient rester, citant des raisons comprenant des « soucis de sécurité » et la « peur d'emprisonnement ».

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha