http://diyaruna.com/fr/articles/cnmi_di/newsbriefs/2019/06/13/newsbrief-03

×
×

Les États-Unis sanctionnent une société irakienne qui serait le front d'armes du CGRI

Le Trésor américain a mis la société South Wealth Resources basée en Irak sur sa liste noire de sanctions mercredi 12 juin, disant que la société est un important front financier et pour le trafic d'armes du Corps des gardiens de la révolution islamique iranien (CGRI), a rapporté l'AFP.

Le Trésor a précisé que la société, Manabea Tharwat al-Janoob General Trading Company, a été utilisés par le CGRI pour faire passer des armes « d'une valeur de centaines de millions de dollars » pour les alliés du CGRI en Irak.

La société a également aidé dans le transfert de millions de dollars en Irak « pour l'activité financière illicite au profit » du CGRI et des milices irakiennes qu'il soutient.

La société et deux irakiens qui travaillait avec elle ont été placés sur la liste noire de sanctions américaines, qui cherche à les isoler du système financier international en interdisant aux américains et aux sociétés avec des unités américaines, notamment les banques, de faire des affaires avec eux.

La société et les deux irakiens, Makki Kazim Abd al-Hamid al-Asadi et Muhammed Husayn Salih al-Hasani, ont été placés sur la liste du Département d'État des « Terroristes internationaux spécialement désignés ».

« Le trésor réagit pour fermer les réseaux iraniens pour le trafic d'armes qui ont été utilisés pour armer les mandataires régionaux de la Force Qods du CGRI en Irak, tout en enrichissant personnellement les proches du régime», a affirmé le secrétaire au Trésor Steven Mnuchin dans un communiqué.

« Le secteur financier irakien et le système financier international plus général doivent endurcir leurs défenses contre les tactiques trompeuses de Téhéran pour empêcher les plans continus d'évasion aux sanctions et autres activités malignes», a-t-il affirmé.

Aimez-vous cet article?
0

0 COMMENTAIRE (S)

Politique Commentaire
Captcha